Syrie : deux soldats russes tués par des tirs d'artillerie de Daesh près de Deir ez-Zor

- Avec AFP

Syrie : deux soldats russes tués par des tirs d'artillerie de Daesh près de Deir ez-Zor© Omar Sanadiki
Un soldat russe en Syrie (image d'illustration).

Alors que l'armée russe progresse au côté des troupes syriennes vers la ville de Deir ez-Zor assiégée par Daesh, le ministère russe de la Défense a annoncé la mort de deux soldats russes, tués par des tirs de mortier de Daesh, dans l'est du pays.

Le ministère russe de la Défense a annoncé le 4 septembre que deux soldats russes avaient été tués par des tirs d'artillerie de l'organisation Etat islamique, près de la ville syrienne de Deir ez-Zor.

Par le biais d'un communiqué, le ministère, cité par les agences russes, a fait savoir qu'un des militaires avait été tué sur le coup tandis que l'autre avait succombé à ses blessures à l'hôpital. «[Les soldats] escortaient un convoi de véhicules du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes [quand celui-ci a] essuyé des tirs de mortier des terroristes de l'Etat islamique alors qu'il entrait dans la province de Deir ez-Zor», a détaillé le ministère. 

Plus tôt la même journée, l'armée russe avait annoncé mener une offensive contre la ville de Deir ez-Zor conjointement avec les forces gouvernementales syriennes. Elle avait expliqué que «les troupes syriennes, regroupées sous le commandement du général Hasan Suhel, agissaient dans le sud de la province de Raqqa, et avaient avancé de huit kilomètres au cours des dernières 24 heures, prenant le contrôle de deux collines stratégiquement importantes».

L'armée syrienne s'approchait ce 4 septembre inexorablement de Deir ez-Zor afin de briser le siège imposé par Daesh depuis plus de deux ans à l'enclave gouvernementale dans cette ville, chef-lieu de la dernière province de Syrie encore aux mains des djihadistes.

La capture de Deir ez-Zor représenterait une victoire très importante pour le gouvernement syrien, qui a déjà engrangé ces derniers mois une série de succès avec l'appui des forces russes.

Mi-juillet, un officier russe avait été tué par des tirs de mortier dans la province de Hama, dans le centre de la Syrie.

Lire aussi : L'aviation russe bombarde une position de Daesh près de Deir ez-Zor en Syrie (VIDEO)

Avec ces deux nouveaux décès, le nombre de soldats russes tués en mission de combat en Syrie monte à 34, selon les chiffres communiqués par le ministère de la Défense.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.