L'armée syrienne devrait chasser Daesh de Deir ez-Zor d'ici 48 heures

L'armée syrienne devrait chasser Daesh de Deir ez-Zor d'ici 48 heures© Mikhail Voskresenskiy Source: Sputnik
Des soldats de l'armée arabe syrienne dans les environs de Deir ez-Zor

Les troupes syriennes sont maintenant aux portes de Deir er-Zor, en partie occupée par l'Etat islamique depuis mai 2015. Grâce, notamment, à l'appui de l'armée de l'air russe, la ville pourrait être libérée dans moins de deux jours.

«Les héros de l'armée [syrienne] arriveront à Deir ez-Zor dans 24-48 heures au maximum», a déclaré Mohammed Ibrahim Samra, le gouverneur de la province de Deir ez-Zor, à l'agence Reuters. Les troupes, situées à une vingtaine de kilomètres de la ville, bénéficient de l'appui de l'armée de l'air russe.

Une unité d'élite de l'armée arabe syrienne, la Force Tigre, s'est approchée à 18 kilomètres de la ville après avoir défait les terroristes de Daesh situés dans le massif montagneux de Bishri, d'après le site al-Masdar News

Le 2 septembre, le ministère russe de la Défense avait diffusé un communiqué dans lequel il était affirmé que la reprise de Deir ez-Zor «marquerait une défaite stratégique pour le groupe terroriste international en Syrie».

«Les militants de l'Etat islamique essayent toujours d'enrayer l'avancée des troupes syriennes en déplaçant leurs blindés dans la région de Deir ez-Zor, ainsi que des pick-up armés de mitrailleuses lourdes [...]. Ils renforcent leurs positions d'artillerie et de mortiers», a ajouté la diplomatie russe. 

En outre, des troupes gouvernementales syriennes sont assiégées par Daesh dans cette ville depuis deux ans et demi. Le groupe terroriste avait réussi à couper leurs voies d'approvisionnement lors de son offensive sur Palmyre. L'armée syrienne tient face aux islamistes grâce aux largages de vivres et de munitions effectués par des appareils russes et syriens. 

Lire aussi : Epaulée par l’aviation russe, l’armée syrienne anéantit 800 terroristes de Daesh dans l'Euphrate



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.