Epaulée par l’aviation russe, l’armée syrienne anéantit 800 terroristes de Daesh dans l'Euphrate

Epaulée par l’aviation russe, l’armée syrienne anéantit 800 terroristes de Daesh dans l'Euphrate© Ammar Safarjalani Source: www.globallookpress.com
De la fumée au-dessus d'une position de Daesh dans la région de Qalamoun (photographie d'illustration)

Les troupes gouvernementales de Damas appuyées par l'aviation russe ont éliminé un important détachement de Daesh dans la province de Raqqa, en Syrie. Des centaines de terroristes et plusieurs véhicules militaires ont été éliminés.

Une offensive des troupes terrestres syriennes, «appuyée massivement par les forces aériennes russes», a abouti à l’élimination du «détachement de Daesh le mieux armé et le plus opérationnel dans la vallée de l’Euphrate», selon le communiqué du ministère russe de la Défense cité par les agences de presse. «Plus de 800 terroristes, 13 chars, 39 véhicules équipés de mitrailleuses, neuf mortiers et pièces d’artillerie ont été anéantis pendant l’opération», a précisé le ministère.

Les combats ont eu lieu le 27 août près de la ville de Ghanem Ali, située au sud de l’Euphrate, dans l’est de la province de Raqqa, dont certains secteurs, notamment la ville principale, sont toujours sous contrôle de Daesh.

Il y a quelques jours, le groupe terroriste avait lancé une attaque sur Ghanem Ali et s'était emparé de la ville, selon des sources locales.

D’après le communiqué de la Défense russe, les troupes syriennes sont actuellement passées à l'offensive le long de l’Euphrate dans la province de Deir-ez-Zor, ville qui est sous le contrôle du gouvernement de Damas mais est entourée depuis plusieurs années de secteurs sous l’emprise de Daesh.

En parallèle, les Forces démocratiques syriennes (FDS), un groupe soutenu par les Etats-Unis, ont annoncé le 25 août qu'elles lanceraient leur propre offensive contre les terroristes de Daesh de la province de Deir-ez-Zor «dans quelques semaines».

Lire aussi : Après une franche offensive contre Daesh, le Liban annonce une trêve

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.