Angela Merkel reçoit de la poudre et des menaces dans un arabe approximatif, par courrier

Angela Merkel reçoit de la poudre et des menaces dans un arabe approximatif, par courrier Source: www.globallookpress.com
Image d'illustration.

Des personnalités politiques allemandes, dont Angela Merkel elle-même, ont été la cible d'envoi de courriers malveillants contenant une étrange poudre, des lames de rasoir et des menaces écrites à quelques jours des élections.

La police allemande enquête sur l’envoi par la poste de lettres de menaces contenant de la poudre et, pour certaines, des lames de rasoir, envoyées au domicile de plusieurs personnalités politiques de premier plan, à quelques jours des élections fédérales. Les courriers auraient été envoyés entre le 20 et le 21 septembre.

Le ministre de l'Intérieur allemand a dores et déjà assuré que la poudre contenue dans les enveloppe n'était pas dangereuse pour santé. 

En plus de la poudre suspecte et parfois des lames, les personnes visées par ces courriers ont reçu des menaces formulées dans un arabe incertain, émanant d'une mystérieuse «Association salafiste allemande». Les textes évoquaient un «danger de mort» en cas de contact avec la poudre, censée être de l'«anthrax». Les lettres finissaient par la traditionnelle formule «Allahou Akbar», signifiant «Dieu est grand» en arabe. 

Des lettres de ce type ont été envoyées selon la presse allemande à l'allié d'Angela Merkel en Bavière Horst Seehofer, aux candidats des Verts Katrin Göring-Eckardt et Hans-Christian Ströbele, ou aux membres du Parti de gauche Gregor Gysi et Gesine Lötzsch. La ministre de l'Intégration Aydan Özoguz du Parti social démocrate (SPD), très critiquée notamment par l'AfD pour avoir rejeté l'idée d'une culture de référence allemande devant être intégrée par les immigrés, a elle aussi été visée. 

Les spéculations sur les auteurs de ce qui semble être un canular vont bon train en Allemagne, en cette période de campagne électorale qui s'achève. Visé par un de ces courriers, le député des Verts Hans-Christian Ströbele, a accusé l'extrême-droite d'être derrière le coup monté. «Il est certain que derrière l'usage de la langue arabe, la droite radicale a envoyé ce message», a-t-il affirmé sur les ondes de la Norddeutscher Rundfunk, une radio publique allemande. 

Moins affirmatif sur l'origine du message, Gregor Gysi s'est pour sa part inquiété du fait que les auteurs des courriers malveillants connaissaient certaines des adresses personnelles de leurs cibles, dont la sienne. 

Les élections fédérales allemandes se tiendront le 24 septembre. Grands favoris du scrutin, Angela Merkel et ses alliers sont pratiquement certains de l'emporter, ce qui permettrait à l'actuelle chancelière de briguer un quatrième mandat à la tête du pays. De son côté, le parti de droite populiste opposé à l'Union européenne et à l'immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD), pourrait réaliser une percée historique, selon les derniers sondages. 

Lire aussi : L'AfD grimpe dans les sondages, dernière ligne droite vers les élections législatives allemandes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.