Pour l'ambassadeur russe aux USA, Moscou souhaite une amélioration des relations russo-américaines

Pour l'ambassadeur russe aux USA, Moscou souhaite une amélioration des relations russo-américaines© CHRIS KLEPONIS Source: AFP
Plaque de l'ambassade de Russie à Washington.

L'ambassadeur de Russie aux Etats-Unis, Anatoli Antonov, a rencontré le président américain Donald Trump le 8 septembre. A l'issue de ce rendez-vous, le diplomate russe a souligné le souhait de Moscou de restaurer ses relations avec Washington.

«J'ai déclaré à [Donald Trump] que nous [les Russes] souhaitions une amélioration des relations entre nos deux pays», a déclaré à la presse Anatoli Antonov, l'ambassadeur russe à Washington, à l'issue d'une rencontre avec le président des Etats-Unis, le 8 septembre. «Nous nous sommes entendus avec ses équipes pour poursuivre la coopération [entre la Russie et les Etats-Unis]», a également confié le diplomate, ajoutant que le président américain l'avait reçu d'une manière chaleureuse et amicale.

L'ambassadeur de 62 ans, qui a été nommé à ce poste fin août, a également fait savoir que Moscou et Washington souhaitaient que leurs relations soient basées sur la confiance, le respect et la défense d'intérêts mutuels.

Climat électrique entre la Russie et les Etats-Unis

Cette rencontre survient dans un contexte particulièrement tendu entre les deux pays : le 31 août, Washington a annoncé la fermeture dans les 72 heures du consulat russe de San Francisco ainsi que des missions commerciales de Washington et New York. La Russie avait dénoncé par la suite les fouilles réalisées dans les bâtiments diplomatiques, les considérant comme «un acte hostile et une grossière violation du droit international».

Cette décision américaine s'inscrivait dans une longue liste de sanctions et contre-sanctions prises par les Etats-Unis et la Russie depuis la décision du président américain Barack Obama d'expulser 35 diplomates russes du territoire américain fin 2016. Le locataire de la Maison Blanche, alors en fin de mandat, avait invoqué une supposée ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle américaine pour justifier ces expulsions.

En juillet dernier, le Congrès américain a adopté des sanctions économiques contre la Russie en lien avec le conflit ukrainien, tandis que Vladimir Poutine a ordonné l'expulsion de 755 diplomates américains habilités à travailler en Russie, réduisant ainsi leur nombre à 455, un nombe identique à celui des diplomates russes se trouvant aux Etats-Unis.

Lire aussi : Une «mystérieuse» fumée noire s'élevant du consulat russe de San Francisco enflamme Twitter

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.