Poutine espère qu’aucune arme de destruction massive ne sera utilisée sur la péninsule coréenne

Poutine espère qu’aucune arme de destruction massive ne sera utilisée sur la péninsule coréenne© Grigoriy Sisoev Source: Reuters
Vladimir Poutine au Forum économique oriental (FEO) à Vladivostok, le 7 septembre 2017

Lors du Forum économique oriental de Vladivostok, dans l'extrême-orient russe, le président Vladimir Poutine s'est dit convaincu qu'il n'y aurait pas de conflit généralisé avec utilisation d'armes de destruction massive en Asie du Nord-Est.

«Nous espérons qu'il n'y aura aucun conflit généralisé avec utilisation d'armes de destruction massive en Asie du Nord-Est [...] il existe des possibilités de résoudre le problème de Pyongyang par des moyens diplomatiques. Cela doit être fait», a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors du Forum économique oriental (FEO) à Vladivostok le 7 septembre.

«Nous devons travailler ensemble. Nous pouvons et devons obtenir des résultats positifs», a ajouté Vladimir Poutine. 

Il a rappelé qu'en 2005, les participants aux négociations sur la situation dans la péninsule coréenne étaient proches d'une solution.

«Nous avons presque tout accepté en 2005. Des accords ont été conclus, selon lesquels la Corée du Nord s'est engagée à réduire son programme de missiles nucléaires, et tous les autres participants à ce processus ont promis d'apporter leur contribution et ont parlé de la nécessité de restaurer des relations normales entre le Nord et le Sud, sur la possibilité de mettre en œuvre des projets tripartites Russie-Corée du Nord-Corée du Sud», a déclaré Vladimir Poutine. 

«Mais, malheureusement, à mon avis, quelqu'un a ensuite exigé de la Corée du Nord qu'elle tienne des promesses qu'elle n'avait pas faites et progressivement, cette situation s'est détériorée jusqu'au niveau que l'on peut constater aujourd'hui», a expliqué le chef du Kremlin.  

Le président russe estime que Pyongyang considère que ses armes nucléaires sont sa seule protection et n'y renoncera pas.

«Pour [la Corée-du-Nord], la possession de l'arme atomique et de missiles est son seul moyen de protection. Vous pensez vraiment qu'ils vont y renoncer maintenant ?», a-t-il déclaré. 

«L'accumulation d'un climat militaire et de toute cette hystérie autour de la Corée du Nord est à mon avis contre-productive. Ce qui se passe actuellement est une provocation vis-à-vis de la Corée du Nord. Cela ne mènera à rien», a déclaré Vladimir Poutine, partisan convaincu d'une solution diplomatique avec Pyongyang.

Lire aussi : Après les essais de la bombe H par Pyongyang, Séoul riposte par les manœuvres balistiques

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.