Les Etats-Unis tenteront d'influencer l'élection présidentielle russe, selon Moscou

Les Etats-Unis tenteront d'influencer l'élection présidentielle russe, selon Moscou
Illustration ©Alexander Vilf / Sputnik

A sept mois de l'élection présidentielle russe, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a assuré que les Etats-Unis avaient une longue tradition d'ingérence dans la vie politique russe qui pourrait de nouveau se manifester.

Répondant à la presse ce 23 août, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, a confié qu'il était évident que les Etats-Unis chercheraient à influencer l'élection présidentielle de mars 2018 dans son pays. «Il n'y a pas de doute à ce sujet», a-t-il affirmé, avant d'ajouter : «Nous avons l'habitude de l'ingérence américaine, nous vivons avec [...] C'est la même chose que les écoutes téléphoniques effectuées par les services secrets américains

«Celui qui ne le supposerait pas serait une personne naïve vivant sur une autre planète», a encore déclaré le haut fonctionnaire russe, qui s'est ensuite attaché à réfuter les accusations d'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016 portées par Washington.

«Les pirates russes sont un mythe», a encore argumenté le vice-ministre russe, faisant valoir que, selon lui, ces accusations, relayées par le camp Clinton durant la campagne présidentielle américaine et par la Maison Blanche depuis, n'avaient eu pour résultat que de dégrader les relations bilatérales entre les deux pays.

Le bras de fer continue entre Washington et Moscou, si bien que le 21 août dernier, les Etats-Uns décidé de suspendre l'octroi de visas en Russie, en représailles au renvoi de diplomates américains par Moscou. Cette dernière décision avait été motivé par de nouvelles sanctions adoptées par le Sénat américain contre la Russie, venant s'ajouter, notamment, à la décision de Barack Obama d'expulser des diplomates russes en poste aux Etats-Unis, à la fin de son mandat. 

Lire aussi : Washington suspend l'octroi de visas en Russie, Moscou ne va pas sanctionner les citoyens américains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.