Syrie : l'ONU s'alarme des pertes civiles dues aux frappes aériennes de la coalition à Raqqa

Syrie : l'ONU s'alarme des pertes civiles dues aux frappes aériennes de la coalition à Raqqa© Zohra Bensemra Source: Reuters
De la fumée s'échappe d'un immeuble à Raqqa, le 20 août

Les frappes aériennes de la coalition menée par Washington à Raqqa auraient fait des dizaines de morts parmi les civils ces derniers jours. Une situation dont s'alarme l'ONU qui condamne toute attaque visant les civils et les infrastructures.

«Nos collègues qui travaillent dans l'humanitaire nous disent qu'ils sont profondément préoccupés par des rapports non confirmés faisant état d'un grand nombre de civils tués par des frappes aériennes à Raqqa, ces dernières 24 heures», a déclaré le porte-parole du secrétaire général des Nations unies Stéphane Dujarric, lors d'une conférence de presse le 22 août.

«Ces derniers jours et semaines, des dizaines de civils auraient été tués et blessés à Raqqa et plus de 25 000 personnes restent coincées dans la ville», a-t-il poursuivi.

Selon l'agence de presse syrienne Sana qui s'appuie sur des témoins et des médias locaux, au moins 78 civils sont morts ces 24 dernières heures dans les rues d'al-Sakhani et d'al-Bado ainsi que dans le quartier d'al-Tawasuaeh qui est bastion de Daesh, à la suite de bombardements de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

Stéphane Dujarric a rappelé que l'ONU condamnait toutes les attaques visant les civils ou les infrastructures civiles et demandait à toutes les parties de faire leur possible afin de les épargner, comme le stipule le droit international.

Interrogé sur les victimes civiles des bombardements, le porte-parole de l’opération «Inherent Resolve» (l'opération militaire américaine menée dans le cadre de la coalition arabo-occidentale contre Daesh en Irak et en Syrie), le colonel Ryan Dillon, s'est borné à déclarer à l'AFP que la coalition enquêterait sur ces allégations.

Lire aussi : Pour Damas, la «coalition illégitime» menée par les USA devra payer pour la destruction de la Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»