17 ans de réclusion pour l'assassin du policier russe qui avait défié ses bourreaux islamistes

17 ans de réclusion pour l'assassin du policier russe qui avait défié ses bourreaux islamistes© RT
«Continuez à travailler, frères !» : le policier daghestanais Magomed Nourbagandov avait défié ses ravisseurs.

Un membre du groupe islamiste ayant assassiné un policier du Daghestan en juillet 2016 a été jugé ce 16 août. Le policier avait été décoré à titre posthume pour la bravoure et la résistance dont il avait fait preuve pendant ses derniers instants.

Le 18 août, la haute cour du Daghestan a rendu son verdict à l’encontre d’Aziz Djamaloutdinov, citoyen de cette république du sud de la Russie. L'homme a été condamné à 17 ans de colonie pénitentiaire en régime strict, pour son implication dans le meurtre de Magomed Nourbagandov, 31 ans, lieutenant de police du Daghestan, d’après le communiqué du service de presse du Comité d’enquête russe.

D’après les informations du journal russe Rossiïskaïa Gazeta, les sept autres membres du groupe ayant organisé cet assassinat ont été identifiés et retrouvés. Six d’entre eux ont été abattus alors qu'ils résistaient à leur arrestation.

Magomed Nourbagandov avait été tué le 10 juillet 2016 dans une forêt du Daghestan, dans le Sud de la Russie, après avoir été capturé par un groupe d'islamistes. Les détails de sa mort ont été divulgués après que la police a récupéré le téléphone d’un terroriste, éliminé lors d’une opération spéciale.

Sur les images tournées à l'aide de cet appareil, on peut voir le terroriste exiger du policier qu'il enjoigne ses collègues, face à la caméra, à quitter leurs fonctions au sein des forces de l’ordre. Une injonction à laquelle l'agent avait répondu : «Continuez à travailler, frères», avant d'être abattu.

Le titre le plus honorifique de Russie, Héros de la Fédération de Russie, a été remis à titre posthume à Magomed Nourbagandov. Il a reçu cette distinction pour le courage et l’héroïsme dont il a fait preuve dans l’exercice de ses fonctions.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.