Un enfant français abandonné par ses parents islamistes pris en charge dans un orphelinat irakien

Un enfant français abandonné par ses parents islamistes pris en charge dans un orphelinat irakien © Suhaib Salem Source: Reuters
Des enfants yézidis en Irak (illustration)

Lorsque l'armée irakienne a libéré la province de Ninive, elle a trouvé de nombreux orphelins abandonnés par leurs parents djihadistes de Daesh, dont un Français. Un programme a été mis en place pour permettre aux enfants un retour à la vie normale.

Le gouvernement irakien a dû développer des structures pour accueillir les nombreux enfants abandonnés par les combattants de Daesh défaits à Mossoul et dans la province de Ninive, afin de les soigner et de leur permettre de se reconstruire après les traumatismes physiques et psychologiques qu'ils ont subis. 

Abeer Mahde Alchalabi, directrice de la Commission pour la protection de l'enfance, a confié à RT que parmi ses enfants, se trouvait un petit Français, confirmant ainsi une fois de plus la présence de djihadistes français dans les rangs de l'Etat islamique.  

Ces enfants souffraient pour certains de troubles mentaux, de maladies diverses dont des problèmes de peau liés aux conditions d'hygiènes déplorables dans lesquelles ils ont survécu avant la libération des territoires par les troupes irakiennes. 

Les services de protection de l'enfance s'attendent à recevoir encore de nombreux enfants issus des rangs des soldats du califat islamique, en pleine déroute militaire. 

Le 15 juillet dernier, une Française de 27 ans originaire de Seine-et-Marne capturée avec ses quatre enfants par l'armée irakienne à Mossoul avait demandé l'aide de la France pour être extradée. 

Lire aussi : Les «enfants de Daesh» sont un «danger pour demain», mettent en garde des responsables belges

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.