Attaque contre une base militaire vénézuélienne : un député dénonce un acte «terroriste»

Attaque contre une base militaire vénézuélienne : un député dénonce un acte «terroriste»
Suivez RT France surTelegram

Une base militaire a été attaquée par des hommes en uniforme au Venezuela. Qualifiés de «terroristes» par un député chaviste, plusieurs d'entre eux auraient été arrêtés. Dans une vidéo, ils revendiquent un «soulèvement» pour «restaurer la démocratie»

Des hommes qualifiés de «terroristes» par un parlementaire vénézuélien ont attaqué ce 6 août une base militaire à Valencia, dans le nord du Venezuela. Selon des témoins cités par l'agence Reuters, plusieurs coups de feu auraient été tirés dans cette ville située à deux heures de la capitale, Caracas. Parallèlement, dans une vidéo diffusée sur internet, plusieurs hommes en uniforme sont apparus armés et ont annoncé entreprendre un «soulèvement» dans le but de «restaurer la démocratie».

«A l'aube, des assaillants terroristes sont entrés dans le Fort Paramacay à Valencia», a déclaré le député chaviste Diosdado Cabello sur son compte Twitter. Cet ancien président de l'Assemblée nationale vénézuélienne précise en outre que plusieurs des «terroristes» ont été arrêtés. Sept assaillants présumés ont en effet été interpellés et «livrent des renseignements», a pour sa part indiqué un haut responsable militaire, le général Remigio Ceballos.

Cet incident survient lors du deuxième jour de mandature de la nouvelle Assemblée constituante élue le 31 juillet dernier et dont la légitimité est contestée par l'opposition ainsi que par de nombreux pays, parmi lesquels les Etats-Unis. Ces derniers ont d'ailleurs imposé des sanctions juridiques et financières sans précédent contre Nicolas Maduro, qu'ils ont qualifié de dictateur. L'Union européenne, quant à elle, a fait savoir qu'elle ne reconnaîtrait pas l'Assemblée constituante élue et a exigé la suspension de son «installation effective». Le 5 août, quatre des cinq pays membres du Mercosur (le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay), ont décidé de suspendre le Venezuela de la communauté économique, pour cause de «rupture de l'ordre démocratique». 

Lire aussi : L'Union européenne refuse de reconnaître l'Assemblée constituante élue au Venezuela

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix