Sanctions anti-russes signées par Trump : Moscou «ne pliera pas et ne rompra pas»

Sanctions anti-russes signées par Trump : Moscou «ne pliera pas et ne rompra pas»© Alexey Druzginin / Anton Denisov / Russian Presidential Press Office Source: Sputnik
Suivez RT France surTelegram

L'ambassadeur de la Russie à l'ONU a fait savoir que Moscou ne prendrait pas de nouvelles contre-mesures, après l'annonce de la signature par Donald Trump des sanctions anti-russes votées par le Congrès américain.

Plusieurs représentants des autorités russes ont réagi à l'annonce de la signature par le président Donald Trump des sanctions économiques contre la Russie, qu'avaient votées précédemment les parlementaires américains. Pour le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov, interrogé par la presse le 2 août, cette nouvelle ne change de facto rien aux relations russo-américaines. 

Interrogé par les journalistes sur la possibilité de nouvelle mesures de rétorsion que la Russie pourrait adopter, le porte-parole a répondu : «Quelles mesures de rétorsion ? Il n'y a rien de nouveau. Les mesures de rétorsion ont déjà été prises.»

En effet, la Russie avait ordonné le départ de 755 diplomates américains et des membre de leur personnel de son territoire sur les 1 200 en poste et annoncé la saisie de deux propriétés réservées à ces dignitaires, après le vote par le Congrès américain de ces sanctions, et avant, donc, la signature finale de Donald Trump.

Le même jour, le chef du gouvernement russe Dmitri Medvedev a jugé que l'espoir d'une amélioration des relations entre Moscou et la nouvelle administration américaine avait pris fin, selon l'agence Reuters. 

Les nouvelles sanctions américaines à l'égard de Moscou ont été adoptées à des majorités écrasantes par les parlementaires américains des deux Chambres, malgré les réticences du président américain, de certains pays membres de l'Union Européenne et même de plusieurs grandes entreprises américaines qui jugeaient que certaines mesures pénaliseraient davantage l'économie américaine que russe. 

Lire aussi : Trump s'offre-t-il des sanctions anti-russes afin de ne pas passer pour «un agent des Russes» ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix