Des soldats turcs se filment en train de rouer de coups des réfugiés syriens (CONTENU SENSIBLE)

Des soldats turcs se filment en train de rouer de coups des réfugiés syriens (CONTENU SENSIBLE)© Osman Orsal Source: Reuters
Soldats turcs photographiés à la frontière syrienne (image d'illustration)

L'armée turque a suspendu des soldats s'étant filmés en train de molester des réfugiés syriens après la diffusion des images sur internet. Placés en détention, ils doivent comparaître prochainement devant la justice.

Après la diffusion d'une vidéo montrant trois soldats turcs en train de rouer de coups de jeunes Syriens, les auteurs de cette agression ont été placés en détention, a rapporté le 31 juillet l'agence de presse officielle Anadolu. Sur la vidéo de cinq minutes, largement diffusée sur les réseaux sociaux et qui semble avoir été filmée à l'aide d'un téléphone portable, on voit un groupe de soldats turcs insultant, humiliant et assénant de violents coups de pied à quatre jeunes Syriens interceptés après avoir franchi la frontière entre les deux pays.

Attention. La vidéo ci-dessous peut contenir des images susceptibles de choquer

«Les membres de l'armée qui ont infligé un traitement inacceptable à un groupe de personnes arrêtées en tentant de franchir la frontière illégalement depuis la Syrie pour entrer en Turquie ont été placés en détention et font l'objet de procédures administratives et judiciaires», a fait savoir l'armée turque qui précise que L'incident se serait produit le 28 juillet.

Un tribunal de la province de Hatay, dans le sud du pays, a décidé que trois des soldats resteraient en détention mais a libéré le quatrième, l'homme qui a filmé la scène, selon Anadolu. La vidéo a semble-t-il été filmée par un soldat dont l'ombre apparaît. L'un d'eux demande aux Syriens : «Vous allez revenir en Turquie ? Sois calme ! Ne crie pas.» On voit aussi un autre militaire frapper un Syrien à multiples reprises et le rouer de coups de pieds alors qu'il est à terre. Les Syriens gémissent de douleur. Le soldat demande alors à un autre homme : «Pourquoi as-tu fait entrer ces réfugiés ? Tu es un trafiquant ?»

Les jeunes Syriens battus ont été expulsés vers la Syrie après avoir subi des examens médicaux, selon le communiqué de l'armée. La Turquie, qui abrite quelque trois millions de réfugiés Syriens, a renforcé depuis plusieurs mois les mesures de sécurité à sa frontière avec la Syrie et seules les rares personnes munies de permis sont désormais autorisées à entrer sur le territoire turc.

Lire aussi : Pour la diplomatie européenne, la Turquie reste «clairement» un pays candidat à l'UE

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.