Ayant perdu sa nationalité ukrainienne, où va aller l'apatride ex-président géorgien Saakachvili ?

- Avec AFP

Ayant perdu sa nationalité ukrainienne, où va aller l'apatride ex-président géorgien Saakachvili ?  © Saakachvili Source: Reuters
L'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili

Déchu de sa nationalité géorgienne après avoir assumé des fonctions en Ukraine en 2015, l'ex-président géorgien Mikheil Saakachvili a perdu sa nationalité ukrainienne. Actuellement aux Etats-Unis, il pourrait être contraint d'y demander l'asile.

«Mikheil Saakachvili a été déchu du statut de citoyen ukrainien», a annoncé le 26 juillet sur Facebook Anton Guerachtchenko, conseiller du ministre de l'Intérieur ukrainien.

Cette décision a été motivée par le fait que «le parquet géorgien a[vait] récemment informé l'Ukraine de faits qui lui étaient inconnus lorsque la décision d'accorder à Mikheil Saakachvili la citoyenneté ukrainienne a été prise et que ce dernier a cachés intentionnellement», a ajouté Anton Guerachtchenko, sans davantage de précisions.

Le décret de Petro Porochenko rend impossible le retour de l'ex-président géorgien en Ukraine, selon un député ukrainien du parti présidentiel, Sergueï Lechtchenko.

«De fait, ils forcent Saakachvili à demander l'asile en Amérique et à oublier la politique ukrainienne», a-t-il affirmé sur Facebook.

«Porochenko a décidé de me priver de ma nationalité de manière sournoise, alors que je me trouve en dehors du pays !», a réagi sur le même réseau social Mikheil Saakachvili, actuellement aux Etats-Unis. L'ex-président géorgien avait déjà perdu sa nationalité géorgienne en 2015, après avoir été nommé gouverneur de la région d'Odessa et s'être vu accorder la nationalité ukrainienne en raison de ses bonnes relations avec les autorités de Kiev issues du coup d'Etat de Maïdan.

Il a démissionné de son poste à Odessa en novembre 2016, dénonçant des entraves à sa lutte contre la corruption et accusant Petro Porochenko de «piller» les Ukrainiens.

Il avait ensuite promis de créer une nouvelle force politique en Ukraine et d'obtenir la convocation d'élections législatives anticipées.

Critiqué pour son style autoritaire et surtout pour une guerre désastreuse avec la Russie en 2008, Mikheil Saakachvili a dirigé la Géorgie pendant près d'une décennie. Il est recherché par la justice de son pays pour «abus de pouvoir», accusation qu'il dénonce comme politiquement motivée.

Lire aussi : Mikheil Saakashvili évoque un coup oligarchique en Ukraine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.