Torturée, violée et tuée : un présumé crime d'honneur émeut la Grande-Bretagne

Torturée, violée et tuée : un présumé crime d'honneur émeut la Grande-Bretagne© Celine Dookhran © Twitter

A Londres, une jeune femme d'origine indienne de 19 ans a été kidnappée, violée puis égorgée par deux hommes. Alors que la piste du crime d'honneur familial est évoquée, la jeune femme ayant fréquenté un Arabe, l'opinion publique est sous le choc.

L'affaire défraie la chronique outre-Manche. Le corps de Celine Dookhran, 19 ans, a été retrouvé égorgé dans le congélateur d'un vaste appartement du quartier de Kingston à Londres, le 18 juillet, a rapporté la presse britannique. Une autre femme dans sa vingtaine, dont la gorge était entaillée, avait alerté la police depuis un hôpital. 

Selon le procureur Binita Roscoe, les deux femmes ont été attaquées par des hommes cagoulés munis d'un taser. Elles ont ensuite été enveloppées dans des draps puis amenées dans l'appartement londonien où elles ont toutes deux été violées. Le procureur a émis l'hypothèse que la jeune adulte décédée, d'origine indienne, aurait été assassinée parce qu'elle projetait de se marier avec un Arabe (musulman comme elle), ce à quoi sa famille était opposée. 

Citant les propos de la survivante qui racontait le supplice de son amie, Binita Roscoe a rapporté : «Sa figure et sa bouche étaient recouvertes de ruban adhésif. Ses mains étaient attachées avec un câble et ses pieds noués avec une corde, il est probable qu'une chaussette ait été placée dans sa bouche. Elle dit l'avoir entendu hurler dans la douche avant qu'elle ne soit égorgée tout en étant attachée», a-t-elle poursuivi.

Les hommages à Celine Dookhran se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Les internautes se sont rendus sur Facebook et Twitter pour pleurer la mort violente de la «belle» adolescente de 19 ans. «RIP Celine. Une âme tellement belle, tellement intelligente», a par exemple posté un usager de Facebook. «RIP Celine, tu étais très belle et on ne t'oubliera jamais», a encore écrit un autre internaute.

«Cela m'a vraiment affectée, je suis choquée et dégoûtée», a déploré une autre jeune fille sur Twitter. 

Mujahid Arshid (33 ans) et Vincent Tappu (28 ans) ont été interpellés et inculpés pour kidnapping, viol, meurtre et tentative de meurtre. La cour devra notamment établir si le crime était oui ou non motivé par les fréquentations de la jeune fille dont le compte Twitter, comme le note The Independent, témoignait de son goût pour les sorties et le maquillage, mais aussi de sa spiritualité.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.