Belgique : une bagarre éclate entre forains et militants vegan à la fête de Namur

Belgique : une bagarre éclate entre forains et militants vegan à la fête de Namur© Wikipédia
Vue aérienne de la ville de Namur en Wallonie (Belgique)

A Namur, en Belgique francophone, une violente bagarre a opposé un groupe de forains à des militants vegan mécontents du traitement infligé à des poneys dans un manège. Plusieurs personnes ont été blessées, selon des témoins.

La scène s'est déroulée le weekend du 15 au 16 juillet dernier à la fête foraine de Namur, en Belgique francophone. Alors que la fête battait son plein et que les visiteurs profitaient des diverses attractions proposées, l'une d'elles a suscité l'indignation de quelques militants vegan qui passaient par là. Outrés par un «manège vivant» de poneys proposé par des forains, le groupe de défenseurs de la cause animale leur a reproché le traitement, inhumain selon eux, infligé aux poneys.

Fous de rage, les forains se sont jetés à la poursuite des vegan avant de rouer de coups plusieurs d'entre eux qu'ils soupçonnaient d'être à l'origine de cette critique qu'ils n'ont pas appréciée.

«On était à cinq [...]. On se baladait et on est passé devant un manège avec des poneys et l’un de nous a interpellé le forain pour lui dire : "Vous n’avez pas honte de faire tourner des chevaux en rond à longueur de journée ?" Le forain l’a très mal pris et deux personnes se sont mises à courir après mon ami et à essayer de le frapper. On a essayé de les séparer puis d’autres forains sont entrés dans la bagarre. Ils ont cru que c’était mon copain qui avait critiqué le manège et il lui ont aussi sauté dessus. Il s’est retrouvé par terre et ils lui ont donné des coups de pied et de poing», a raconté au quotidien belge La Libre Belgique Marie, une jeune femme âgée de 20 ans qui figurait parmi le groupe de visiteurs vegan.

Les forains dénoncent le comportement «extrémiste» des vegan

Au terme de la bagarre qui a impliqué une quinzaine de personnes au total, le petit ami de Marie, âgé de 25 ans, s'est retrouvé avec un bras dans le plâtre, une commotion cérébrale et une blessure ouverte au crâne. La jeune femme s’en est sortie avec des bleus au niveau du dos.

Les forains de Namur ont porté plainte à la police contre le groupe de vegan. Assurant «aimer les animaux» et «exercer leur métier avec passion», ils déplorent le comportement «extrémiste» des défenseurs de la cause animale qui chaque année, «leur posent les même questions et leur font les mêmes remarques». 

«On rencontre souvent des gens vraiment agressifs. Jusqu’à preuve du contraire, les manèges avec des poneys ne sont pas hors la loi», a expliqué Patrick De Corte, un des forains, au quotidien belge.

Lire aussi : Des agriculteurs organisent un barbecue devant le tribunal où sont jugés des militants végans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.