Regain de tensions dans le Cachemire après la mort de quatre soldats pakistanais

- Avec AFP

Regain de tensions dans le Cachemire après la mort de quatre soldats pakistanais© Cathal McNaughton Source: Reuters

L'armée pakistanaise accuse l'Inde d'être responsable de la mort de quatre de ses soldats qui circulaient dans la partie pakistanaise du Cachemire, où les tensions se sont accentuées ces derniers mois entre les deux pays.

Selon les autorités pakistanaises, l'armée indienne aurait tiré sur un véhicule dans la vallée du Neelum, qui sépare la zone pakistanaise du Cachemire de la zone indienne. «Le véhicule a été précipité dans la rivière Neelum et quatre soldats sont morts noyés», a déclaré un responsable pakistanais, accusant l'Inde d'avoir violé le cessez-le-feu en vigueur depuis 2003.

L'Inde n'a pas réagi dans l'immédiat à ces accusations.

Le plateau himalayen du Cachemire est divisé entre l'Inde et le Pakistan et, depuis la partition de 1947, New Delhi et Islamabad se déchirent pour le contrôle de la région.

Les tensions entre les deux puissances nucléaires le long de la ligne de contrôle ont atteint des niveaux inquiétants à l'automne 2016. L'Inde avait alors accusé des extrémistes pakistanais d'avoir mené un assaut contre une base militaire indienne, faisant 19 morts. De son côté, en novembre, le Pakistan avait affirmé que des tirs indiens visant un bus civil dans la partie pakistanaise du Cachemire avaient fait au moins neuf victimes.

Depuis, les deux côtés font régulièrement état de tirs faisant des morts et des blessés, dont de nombreux civils. 

Lire aussi : Inde : un soldat règle un contentieux concernant sa permission en tuant quatre supérieurs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.