Inde : un soldat règle un contentieux concernant sa permission en tuant quatre supérieurs

Inde : un soldat règle un contentieux concernant sa permission en tuant quatre supérieurs

Membre des forces d'élite indiennes, l'homme a apparemment été pris d'un accès de folie et a tiré à l'arme automatique sur ses officiers. Les autorités indiennes évoquent des temps de travail trop longs et une rémunération trop faible des soldats.

Selon le quotidien Indian Express, c'est au moment de la relève de la garde d'une centrale électrique thermique que la dispute a éclaté. En raison d'un différend au sujet de sa prochaine permission, un soldat a tiré pas moins de 32 rafales, avant que ses collègues ne le maîtrisent.

Mais plusieurs officiers sont morts lors de la fusillade. «Trois sont morts sur le coup, et un officier a succombé de ses blessures à l'hôpital»,précise Satya Prakash, chef de la police locale du district d'Aurangabad dans l'Etat du Bihar, au Nord-Est de l'Inde.

Le soldat fait partie d'un corps d'élite paramilitaire chargé de garder des installations sensibles, par exemple des centrales nucléaires, dans une région où les indépendantistes du Cachemire nécessitent la présence de militaires pour assurer la sécurité.

Lire aussi : Sept soldats pakistanais tués au Cachemire par l'armée indienne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage