Sept soldats pakistanais tués au Cachemire par l'armée indienne

- Avec AFP

Sept soldats pakistanais tués au Cachemire par l'armée indienne© Mukesh Gupta Source: Reuters
Patrouille d'un soldat indien le long d'une frontière avec le Pakistan

Un communiqué de l'armée pakistanaise paru le lundi 14 novembre accuse l'Inde d'avoir tué des soldats pakistanais lors d'échanges de tirs dans la région contestée du Cachemire.

«Sept soldats [pakistanais] ont été tués sur la ligne de contrôle dans le secteur de Bhimber, par des tirs des troupes indiennes violant la ligne de contrôle tard hier soir», annonce un communiqué de l'armée pakistanaise. «Les troupes pakistanaises, répondant à ces tirs indiens non provoqués, ont pris pour cible avec succès des postes indiens», ajouté l'armé, sans plus de précision.

Les tensions le long de la ligne de contrôle, frontière de facto entre Inde et Pakistan au sein de l'Himalaya, ont atteint des niveaux inquiétants en septembre, lorsque l'Inde a accusé des extrémistes pakistanais d'avoir mené un assaut contre une base militaire indienne qui avait fait 19 morts.

New Delhi a riposté par une opération initialement présentée comme des «frappes chirurgicales» en territoire pakistanais. Islamabad a démenti une telle incursion indienne de l'autre côté de la frontière lourdement gardée.

Depuis, les tirs transfrontaliers sont récurrents, et les deux côtés font régulièrement état de morts et de blessés, dont de nombreux civils. La mort de sept soldats dans un seul événement est cependant un bilan inhabituellement élevé.

Lire aussi : Situation au Cachemire : «Le vrai risque, c’est un fou à la tête d’un Etat nucléaire»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Qui est pour vous le principal fossoyeur de la gauche en 2017 ?

Résultats du sondage