Daesh appelle à commettre des attentats lors d'un match de l'Euro de football féminin, aux Pays-Bas

Daesh appelle à commettre des attentats lors d'un match de l'Euro de football féminin, aux Pays-Bas© Enrique Marcarian Source: Reuters
Les tribunes du stade Galgenwaard d'Utrecht

L'Etat islamique a appelé sur Telegram à frapper le stade Galgenwaard d'Utrecht au Pays-Bas le 19 juillet, à l'occasion d'un match de l'Euro féminin de football, selon RTL Nieuws. L'Angleterre et l'Ecosse doivent s'affronter ce soir-là.

Citant SITE, organisation qui surveille les réseaux sociaux utilisés par les djihadistes, le média néerlandais RTL Nieuws a révélé que l'Etat islamique avait appelé ses «soldats du califat» à commettre des attentats le 19 juillet à Utrecht, le jour où doit avoir lieu le match de l'Euro féminin de football opposant l'Angleterre et l'Ecosse.

Lodewijk Hekking, porte-parole des services de contre-terrorisme, a déclaré à RTL que les autorités étaient au courant. «Nous prenons évidemment ces menaces au sérieux», a-t-il affirmé.

Anette van Trigt, porte-parole de la compétition internationale de football, a aussi confirmé avoir été mise au courant de cet appel. «Nous prenons cela au sérieux. Nous sommes en relations étroites [avec les services antiterroristes]. Ils mènent l'enquête», a-t-elle déclaré. 

En novembre dernier, le coordinateur de la lutte antiterroriste aux Pays-Bas avait tiré la sonnette d’alarme en déclarant que Daesh avait entre «60 et 80 membres» répartis sur le territoire européen et prêts à y mener des attentats. 

Une cellule composée de sept personnes, préparant un attentat lors de l'Euro 2016, avait été démantelée par les services anti-terroristes français à la veille de la compétition organisée en France. 

Lire aussi : Europe : 80 membres de Daesh prêts à passer à l’acte, selon un expert du renseignement néerlandais

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.