La Thaïlande et la Birmanie brûlent pour 900 millions d'euros de drogues confisquées

- Avec AFP

La Thaïlande et la Birmanie brûlent pour 900 millions d'euros de drogues confisquées© Soe Zeya Tun Source: Reuters
Les pompiers éteignent un bûcher de prises de drogues à Rangoun en Birmanie le 26 juin 2017

À l'occasion de la journée mondiale contre l'abus et le trafic illicite de drogues, les autorités birmanes et thaïlandaises ont réduit en cendres l'équivalent de 900 millions d’euros d’opium, d’héroïne, de cannabis et de méthamphétamines.

C'est «la plus grande incinération de drogue de toute l’histoire de la Birmanie », a déclaré un responsable policier birman à l'occasion de la journée mondiale contre la drogue, le 26 juin 2017. La Birmanie a ainsi procédé à l'incinération de l'équivalent de 340 millions d'euros de stupéfiants, pour montrer sa détermination à lutter contre le trafic de produits illicites. Côté Thaïlandais, c'est l'équivalent de 526 millions d'euros de drogues qui ont été réduits en cendres.

L'Asie du Sud-Est est un des carrefours du trafic de drogue international. La région du Triangle d'or, entre le Laos, la Thaïlande et la Birmanie, a longtemps été le principal lieu de production de l'opium et de l'héroïne, jusqu'à ce que l'Afghanistan prenne la première place

La Thaïlande et la Birmanie ont toutes deux pris des mesures répressives très sévères contre les trafiquants de drogues, qui sont souvent condamnés à de très lourdes peines, même pour de petits trafics. 

Lire aussi : Stupéfiant ? Six employés de l'ambassade américaine à Kaboul licenciés pour consommation de drogue

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.