Une importante fuite de carburant passe inaperçue auprès de l’équipage d’un vol United Airlines

Une importante fuite de carburant passe inaperçue auprès de l’équipage d’un vol United Airlines

Nouveau scandale frappant United Airlines : un avion qui devait se rendre de Newark, aux Etats-Unis, vers Venise, a failli décoller malgré une fuite de carburant. L’accident a pu être évité grâce à des passagers s'étant aperçus de l’écoulement.

La compagnie aérienne américaine United Airlines s’est retrouvée au centre d'un nouveau scandale après qu'un de ses avions a été sur le point de décoller le 14 juin de l’aéroport de Newark, malgré une importante fuite de carburant depuis l'extrémité d'une aile. Le problème technique a été aperçu par les passagers... et non les membres de l'équipage.

Un couple de passagers, Rachel et Mike Brumfield, qui se rendait à Venise pour y passer sa lune de miel, ont filmé une vidéo montrant la fuite depuis l’intérieur de l’avion. Après que l’homme se levait pour alerter l’équipage, une hôtesse de l’air lui a demandé de s’asseoir, lui assurant que «tout était normal», selon le journal New York Post.

Mais lorsque les stewards ont vu la fuite de leurs propres yeux, ils se sont précipités dans le cockpit, après quoi des véhicules de pompiers ont été dépêchés sur la piste et le vol a été annulé. Par la suite, le couple a été invité par l'équipage dans le cockpit afin d'y boire un verre de champagne... durant lequel il lui a été demandé de «ne pas être trop dur» avec la compagnie aérienne sur les réseaux sociaux !

United Airlines a pour sa part décrit l’incident comme «une fuite de carburant». «Nous nous excusons auprès de nos passagers pour le désagrément. Notre équipe a offert l’hébergement à l’hôtel aux clients et est en train de les mener à Venise», a également confié la compagnie aérienne à New York Post.

Pourtant, Rachel affirme au journal américain qu’ils ont eu à dormir dans l’aéroport et à acheter de nouveaux billets pour finalement atteindre leur destination.

La réputation de United Airlines a été entachée ces derniers mois à cause de plusieurs affaires. En avril dernier, notamment, un passager avait été expulsé brutalement d’un avion après avoir refusé de sortir d’un vol surbooké.

Lire aussi : Après l'expulsion violente d'un passager, United Airlines en prend pour son grade sur Twitter

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.