Bangladesh : au moins 145 morts après les «pires glissements de terrain de l'histoire du pays»

- Avec AFP

Bangladesh : au moins 145 morts après les «pires glissements de terrain de l'histoire du pays» Source: Reuters
Vue aérienne d’un village inondé dans le district de Khagrachari, au Bangladesh

Des fortes pluies s’abattent sur le Bangladesh depuis le 12 juin, provoquant des «pires glissements de terrain de son histoire». Des policiers et des soldats essaient de rejoindre des secteurs reculés pour venir en aide aux sinistrés.

Le bilan humain est passé à au moins 145 personnes et des dizaines de disparus, et pourrait être amené à s'alourdir car plusieurs zones sont encore coupées du monde. Mais il s'agit d'ores et déjà des «pires glissements de terrain de l'histoire du pays», a estimé Reaz Ahmed, directeur de l'autorité de gestion des catastrophes.

Sur les images de l'agence vidéo Ruptly, on peut voir les rues innondées et les maisons endommagées par le glissement de terrain dans la seconde grande ville de Bangladesh, Chittagong, où 36 morts ont été recensés, selon les autorités. 

Dans la nuit du 12 au 13 juin, des éboulements provoqués par des précipitations torrentielles ont enseveli des centaines de maisons à flanc de collines dans des districts du sud-est du pays.

«Des gens nous ont appelés depuis plusieurs endroits, rapportant que des personnes avaient été ensevelies. Mais nous n'avions pas assez d'hommes à envoyer», a déclaré Didarul Alam, chef des pompiers du district de Rangamati, frontalier de l'Inde.

«Nous n'avons pas réussi à atteindre certains des coins les plus reculés à cause de la pluie. Et même dans les endroits où nous sommes arrivés, nous n'avons pas pu dégager tous les corps», a-t-il ajouté.

Lire aussi : Grèce : Lesbos s'attaque aux réparations des dégâts du séisme (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales