Grèce : Lesbos s'attaque aux réparations des dégâts du séisme (VIDEO)

- Avec AFP

Grèce : Lesbos s'attaque aux réparations des dégâts du séisme (VIDEO)© Giorgos Moutafis Source: Reuters
Un tremblement de terre de magnitude 6,1 sur l'échelle de Richter a touché la mer Egée orientale en Grèce

L'île grecque de Lesbos s'attaque le 13 juin aux dégâts provoqués la veille par un séisme de magnitude 6,3 qui a tué une femme, dévasté un village et fait plus de quinze blessés.

Les autorités grecques ont commencé l'évaluation des dégâts provoqués par un séisme qui avait frappé le village de Vrisa dans le sud de Lesbos le 12 juin.

Selon les estimations, la majeure partie des maisons en pierres de ce village traditionnel s'était écroulées ou ont été endommagées. Des équipes de secours y avaient découvert le corps d'une femme de 43 ans sous des gravats plusieurs heures.

«70 à 80% des maisons du village se sont effondrées», a déclaré à la radio publique ANA le ministre de la Protection civile Nikos Toskas, «les destructions sont très étendues dans ce village».

«Heureusement, les dommages sont minimes dans les autres villages de la région alentour», a ajouté Nikos Toskas. Deux personnes restent toujours hospitalisées. Le gouvernement devait se réunir dans la journée pour décider des mesures de reconstruction et d'accueil d'urgence pour les habitants de Vrisa se retrouvant sans abri.

«Il faut faire très attention car il pourrait y avoir de fortes répliques et les murs endommagés ne résisteraient pas», a déclaré à la radio Skai le professeur Efthymios Lekka, responsable de l'autorité grecque de protection contre les tremblements de terre.

«La plupart de ces habitations doivent être abattues», a-t-il ajouté.

Selon l'Institut américain d'études géologiques (USGS), l'épicentre du séisme se trouvait en mer Egée à 11 km au sud de Lesbos et plusieurs répliques ont été enregistrées.

L'institut géodynamique de l'Observatoire d'Athènes a donné une magnitude de 6,1 au séisme et l'a situé à une profondeur de dix km.

Le tremblement de terre a eu lieu entre Lesbos et Chios, autre île grecque où il a produit des dégâts mineurs. Aucun dommage ou victime n'ont été rapportés du côté des camps situés dans le nord et l'est de Lesbos et qui abritent actuellement quelque 4 000 migrants et réfugiés.

La Turquie et la Grèce sont situées sur d'importantes failles sismiques et sont régulièrement secouées par des tremblements de terre. Depuis le début de l'année, la côte égéenne turque a ainsi été ébranlée par plusieurs séismes de magnitude comprise entre 5 et 5,5, réveillant le spectre de tremblements de terre meurtriers qui ont frappé le pays ces dernières années.

En 1999, notamment, deux violents séismes de magnitude supérieure à 7 sur l'échelle de Richter ont dévasté des zones très peuplées et industrialisées du nord-ouest du pays, notamment Istanbul, faisant 20 000 morts.

Un mois plus tard, un autre séisme de magnitude 5,9 avait tué 143 personnes à Athènes et dans le nord-ouest de la capitale grecque.

Lire aussi : Des maisons en ruine après un séisme ayant frappé l’île de Lesbos (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.