Donald Trump affiche clairement son attachement à la défense des membres de l’OTAN

- Avec AFP

Donald Trump affiche clairement son attachement à la défense des membres de l’OTAN Source: Reuters
Donald Trump souhaitait-il rassurer ses alliés de l'OTAN ?

Donald Trump a affirmé le 9 juin que les Etats-Unis adhéraient pleinement à l'article 5 du traité fondateur de l'OTAN, qui prévoit que les alliés aident militairement un membre de l'organisation militaire en cas d'agression extérieure.

«J'engage les Etats-Unis sur l'article 5», a affirmé le président américain lors d'une conférence de presse conjointe à la Maison Blanche avec le président roumain Klaus Iohannis, le 9 juin. Cet article du traité fondateur de l'OTAN prévoit que les membres de l'alliance volent au secours d'un des leurs en cas d'agression extérieure.

«Evidemment, nous sommes là-bas [en Europe de l'Est] pour protéger. C'est l'une des raisons pour lesquelles je veux qu'on s'assure d'avoir une force très, très puissante en mettant l'argent qu'il faut pour avoir cette force», a ajouté Donald Trump, alors qu'il était interrogé sur «la menace de la Russie». Une menace supposée qui est régulièrement invoquée par Washington pour justifier l'accroissement des forces de l'OTAN aux portes de la Russie, dénoncé par Moscou.

Lire aussi : Un bataillon de l’OTAN «pleinement prêt à utiliser la force létale» sera déployé en Pologne

En prenant cet engagement, Donald Trump entend vraisemblablement rassurer les alliés de l'OTAN après les interrogations qu'avait pu susciter son intervention lors du dernier sommet de l'Alliance atlantique à Bruxelles, le 25 mai.

Le 45e président des Etats-Unis ne s'était alors pas engagé explicitement pour la défense collective et sur un soutien en cas d'agression d'un pays. Sa position avait notamment interpellé la chancelière allemande Angela Merkel, qui avait par conséquent appelé les Européens à «prendre leur destin en main».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales