Un avion de chasse russe a intercepté un bombardier américain B-52 au-dessus de la mer Baltique

Un avion de chasse russe a intercepté un bombardier américain B-52 au-dessus de la mer Baltique© Tim Chong Source: Reuters
Un bombardier B-52 de l'armée de l'air américaine (photo d'illustration)

Un avion de chasse russe Su-27 a été déployé pour intercepter un bombardier stratégique américain B-52 qui volait le long de la frontière russe au-dessus de la mer Baltique, selon le ministère russe de la Défense.

Le ministère russe de la Défense a déclaré le 6 juin dans un communiqué que la défense aérienne russe avait détecté vers 7h GMT le vol d'un bombardier américain dans l'espace aérien international au-dessus de la mer Baltique et le long de la frontière avec la Russie.

Le communiqué a précisé qu'un avion de chasse russe SU-27 avait été déployé en réponse. Selon le ministère russe, l'avion de chasse est revenu sur sa base de déploiement après avoir suivi le bombardier américain jusque à ce que ce dernier quitte la zone.

Cette interception survient alors que l'OTAN poursuit des exercices militaires de grande ampleur près des frontières russes. L'alliance militaire mène actuellement l'un de ses plus grands exercices de cette année en Roumanie. L'OTAN considère notamment comme nécessaire un renforcement de la confiance entre les Etats membres de l'alliance en Europe de l'Est pour faire face à une prétendue menace de la Russie.

De son côté, la Russie a critiqué à maintes reprises ce qu'elle considère comme une hystérie anti-russe croissante en Europe. «Arrêtez d'inventer des menaces russes imaginaires !», a par exemple rappelé le président russe, Vladimir Poutine, dans une récente interview accordée au quotidien français Le Figaro

Moscou a également dénoncé la présence militaire accrue de l'OTAN près de ses frontières, la considérant comme une menace pour sa sécurité nationale. 

Lire aussi : Quatre avions militaires russes opérant de manière «professionnelle» interceptés près de l'Alaska

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.