Interrogé sur la sortie des USA de l'accord de Paris, Poutine répond : «Don't worry, be happy»

Interrogé sur la sortie des USA de l'accord de Paris, Poutine répond : «Don't worry, be happy»© Grigory Dukor Source: Reuters
Vladimir Poutine au Forum International Economique de Saint-Pétersbourg le 2 juin 2017

Au Forum Economique de Saint-Pétersbourg le 2 juin, le président russe s'est vu poser une question sur la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Il a répondu en citant la célèbre chanson de Bobby McFerrin.

«Ces accords [de Paris] ne sont pas encore entrés en vigueur. Ils entreront en vigueur en 2021. Nous avons donc le temps. Si nous coopérons tous de manière constructive, nous pourrons nous accorder sur quelque chose. Don’t worry, be happy», a répondu Vladimir Poutine, commentant l’avenir des accords de Paris sur le climat lors de la session plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

Lire aussi : Poutine participe à la session plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg

Le président russe a même plaisanté au sujet de cette décision de Donald Trump de se retirer des accords de Paris. «Nous devons être reconnaissants envers le président Trump. Aujourd’hui, il a neigé à Moscou, et ici il pleut et fait très froid.

On pourrait en rejeter la responsabilité sur lui et l’impérialisme [américain]. Mais nous ne le ferons pas», a-t-il dit.

Lire aussi : Poutine : le silence international sur la défense antimissile US favorise la course aux armements

Le président américain Donald Trump a annoncé le 1er juin le retrait des Etats-Unis des accords de Paris, suscitant les critiques de nombre de chefs d'Etat qui considèrent que cette décision ne pourrait qu'être néfaste pour la planète.

Le 45e president des Etats-Unis a justifié sa décision en évoquant les effets néfastes que ces accords pourraient avoir sur l'économie américaine. «Le retrait des accords de Paris est dans l'intérêt économique des Etats-Unis et n'aura pas d'impact sur le climat», a-t-il assuré, ajoutant qu’il était prêt à négocier un nouvel accord, «plus équitable» pour son pays.

Lire aussi : Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.