Etats-Unis : deux personnes tuées en tentant de calmer un homme aux propos islamophobes

Etats-Unis : deux personnes tuées en tentant de calmer un homme aux propos islamophobes© Twitter @PortlandPolice
Le suspect du meurtre est un habitant de Portland âgé de 35 ans

A Portland, deux passagers d’un train ont été poignardés à mort par un individu qui insultait deux femmes, probablement musulmanes. Les enquêteurs se penchent désormais sur l’idéologie extrémiste de l’agresseur, qui a été arrêté.

Deux passagers d’un train régional ont été assassinés, le 26 mai à Portland, aux Etats-Unis, après avoir tenté de s’interposer dans une altercation, a fait savoir le bureau de la police sur son site internet. Une troisième personne a été hospitalisée, mais ses jours ne sont pas en danger.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’agresseur hurlait différentes remarques, qui s’apparentaient à un discours de haine envers certaines ethnies et religions. 

«Musulmans criminels» ou encore «Sortez du train et sortez de notre pays car vous ne payez pas vos impôts ici», aurait notamment crié l’agresseur, selon un témoin cité par la chaîne d’information locale KATU-TV.

Deux personnes ont alors tenté d’intervenir pour calmer l’agresseur, lequel les a poignardées, ainsi qu’un troisième individu, avant de sortir du train et de s’enfuir.

Le suspect, un habitant de Portland âgé de 35 ans nommé Jeremy Joseph Christian, a été arrêté peu après l’incident.

La mère de l'une des deux personnes décédées a publié une photo de son fils, accompagnée d'un message rempli d'émotion : «Mon petit garçon adoré s'est éteint hier en protégeant deux jeunes filles musulmanes d'un homme raciste dans le train à Portland. Il a été un héros et restera un héros de l'autre côté du voile.» Elle a reçu des milliers de messages de soutien, dans les commentaires de la publication.

© Capture d'écran Facebook
L'une des victimes de l'agression

Les enquêteurs ont fait savoir qu’ils étaient à la recherche des deux femmes prises à partie, qui ont quitté les lieux avant l’arrivée de la police. L'agresseur doit comparaître devant la justice le 30 mai.

Lire aussi : Londres : un homme en poignarde un autre dans un train au cri de «Tuez tous les musulmans !»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.