Séoul a procédé à des tirs d'avertissement sur... des ballons nord-coréens

- Avec AFP

Séoul a procédé à des tirs d'avertissement sur... des ballons nord-coréens© Kim Hong-Ji Source: Reuters
Des ballons envoyés depuis la Corée du Sud vers son voisin, contenant un dollar, des CD et des tracts dénonçant le gouvernement nord-coréen, en janvier 2014 (image d'illustration)

Les objets volants sur lesquels les forces sud-coréennes ont tiré le 23 mai étaient des ballons chargés de tracts de propagande nord-coréenne, selon l'armée. Les deux Etats rivaux s'en envoient fréquemment pour dénoncer les torts du voisin.

Le ministère de la Défense sud-coréen avait annoncé le 23 mai que ses troupes avaient procédé à des tirs d'avertissement contre un objet non identifié ayant survolé la frontière qui divise les deux Etats. Un responsable avait alors évoqué la possibilité qu'il s'agisse d'un drone.

Après analyse, le porte-parole du ministère de la Défense Moon Sang-gyun a déclaré le 24 mai que les objets dont certains avaient franchi la frontière, étaient «semblables à des ballons». La Corée du Sud comme la Corée du Nord envoient des tracts par-delà la frontière au moyen de ballons gonflés à l'hélium, afin de dénoncer les torts du voisin.

Moon Sang-gyun a exclu qu'il ait pu s'agir de ballons sud-coréens en raison, a-t-il expliqué, de leur forme sphérique, les Sud-Coréens se servant eux de ballons cylindriques.

Nord et Sud sont toujours techniquement en guerre, car le conflit de 1950-1953 a été conclu par un armistice, et non par un traité de paix. Les récents tests de missiles de Pyongyang ont ravivé les tensions entre les deux Etats.

Lire aussi : La Corée du Sud a peur que le bouclier antimissile américain ne fasse d'elle une cible

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales