Les Etats-Unis demandent l'extradition de 7 responsables de la FIFA détenus en Suisse

Les Etats-Unis demandent l'extradition de 7 responsables de la FIFA détenus en Suisse© Arnd Wiegmann Source: Reuters
Une des prisons où sont détenus les 7 officiels

Les États-Unis affirment avoir envoyé des demandes d'extradition à la Suisse pour les 7 officiels de la FIFA qui ont été arrêtés en mai dernier suite à des soupçons de corruption, a indiqué l'Office fédéral suisse de la justice.

Les fonctionnaires sont actuellement emprisonnés dans la région de Zurich.

La police de Zurich va maintenant procéder à l'audition des sept fonctionnaires concernant les demandes d'extradition, a indiqué l'Office fédéral suisse de la justice (OFJ). L'organisation affirme que les fonctionnaires ou leurs avocats disposent de 14 jours pour répondre aux accusations.

Les accusations sont liées à la descente de police qui avait eu lieu à l'aube du 27 mai dans un hôtel de Zurich, deux jours avant la réunion du comité exécutif pour l'élection d'un nouveau président à la tête de la FIFA, l'instance dirigeante du football mondial.

L'OFJ a indiqué qu'il donnerait sa décision dans quelques semaines, tout en précisant que toute décision pourrait être contestée à la fois devant la cour criminelle fédérale et la Cour suprême fédérale.

Les demandes d'extradition font suite à une enquète américaine sur des allégations de corruption et de malversations d'une une valeur de plus de 100 millions de dollars impliquant de hauts responsables de la FIFA.

Les sept officiels, qui sont détenus dans des centres de détention distincts aux alentours de Zurich , afin d'éviter toute confrontation , sont tous issus d'Amérique latine et de la région des Caraïbes.

Les hommes affirment qu'ils combattront toutes les charges d'extradition. S'ils sont reconnus coupables, ils risquent 20 ans de prison.  

Parmi les personnes arrêtées figurent deux vice-présidents de la FIFA, Eugenio Figueredo, qui est aussi le Président de la CONMEBOL, l'organisation de football sud-américain ainsi que Jeffrey Webb, citoyen du Royaume-Uni et président de la CONCACAF, l'organe directeur du football pour l'Amérique du Nord et les Caraïbes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»