Rencontre Lavrov-Tillerson à Washington le 10 mai pour discuter de la Syrie et de l’Ukraine

Rencontre Lavrov-Tillerson à Washington le 10 mai pour discuter de la Syrie et de l’Ukraine© Maxim Shemetov Source: Reuters
Photo d'acrhive, Sergueï Lavrov et Rex Tillerson

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, se rendra aux Etats-Unis du 9 au 11 mai pour une visite de travail lors de laquelle il rencontrera le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson.

«Les négociations avec le secrétaire d’Etat américain, lors desquelles un échange de vue sur les principaux problèmes internationaux et des questions urgentes sur les relations bilatérales doit avoir lieu, sont prévues à Washington le 10 mai. Ensuite, Sergueï Lavrov participera à la réunion ministérielle du Conseil arctique à Fairbanks», a fait savoir le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le département d’Etat a confirmé le programme. Les chefs des diplomaties américaine et russe «discuteront de l'Ukraine, de la Syrie et de sujets bilatéraux». Ils aborderont aussi «la nécessité d'arrêter la violence dans l'est de l'Ukraine et de régler le conflit en mettant entièrement en œuvre les accords de Minsk», a annoncé le département d'Etat dans un bref communiqué.

Quant à la Syrie, les deux hommes devraient parler des «efforts pour une désescalade de la violence, [de] l'acheminement d'assistance humanitaire au peuple syrien et [de] la préparation du terrain pour un règlement politique du conflit», selon la diplomatie américaine.

La dernière rencontre entre les deux ministres remonte au 12 avril, lors de la venue à Moscou de Rex Tillerson pour sa première visite officielle. Ce dernier s'était également entretenu avec le président russe Vladimir Poutine. Ce sera par ailleurs le premier déplacement aux Etats-Unis de Sergueï Lavrov depuis que Donald Trump a été élu président des Etats-Unis.

Lire aussi : Lavrov : Moscou et Washington se sont mis d'accord pour éviter de nouvelles frappes US sur la Syrie

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.