Lavrov : Moscou et Washington se sont mis d'accord pour éviter de nouvelles frappes US sur la Syrie

Lavrov : Moscou et Washington se sont mis d'accord pour éviter de nouvelles frappes US sur la Syrie© Alexander Nemenov / AFP
Sergueï Lavrov et Rex Tillerson

Quelques jours après la frappe des Etats-Unis sur une base aérienne de l'armée syrienne, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré s'être mis d'accord avec son homologue américain pour empêcher de nouvelles frappes.

Sergueï Lavrov a annoncé au ministre syrien des Affaires étrangères Walid al-Moualem le 13 avril que Moscou et Washington s'étaient mis d'accord pour que les Etats-Unis ne mènent pas de nouveaux bombardements contre l'armée syrienne, d'après l'agence russe Interfax.

Selon le ministre russe des Affaires étrangères, un accord dans ce sens aurait été «conclu» avec le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson lors de la rencontre entre les deux responsables à Moscou le 12 avril.

Le 7 avril, les Etats-Unis ont envoyé 59 missiles sur la base aérienne syrienne d'Al-Chaayrate. L'administration Trump disait avoir agi en représailles de l'attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun, pour laquelle Washington accuse, sans fournir de preuves, le gouvernement de Bachar el-Assad.

Dans un entretien à l'AFP diffusé le 13 avril, ce dernier a qualifié l'attaque présumée de «fabrication» des Occidentaux, Etats-Unis en tête, visant selon lui à fournir un prétexte à Washington pour attaquer l'armée syrienne.

Lire aussi : Bachar el-Assad : l'attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun est «une fabrication à 100%» (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.