Les Israéliens protestent contre l’accord gazier controversé

Capture d'écran de la vidéo de YouTube
Capture d'écran de la vidéo de YouTube

Quatre personnes ont été arrêtées suite à des affrontements avec la police à Tel Aviv lors de manifestations de masse exigeant la transparence dans un accord sur le gaz naturel entre le gouvernement et un conglomérat énergétique américano-israélien.

Des milliers d’Israéliens sont descendus dans les rues pour protester contre un accord approuvé jeudi par le gouvernement. Conformément à cette entente, la société américaine Noble Energy et le conglomérat israélien Delek Group exploiteront des réserves de gaz découvertes au large d’Israël en Méditerranée orientale entre 2009 et 2010.

Le gouvernement doit encore soumettre le texte à l'approbation du Parlement la semaine prochaine, mais les manifestants demandent plus de transparence, les deux sociétés appartenant à une même personne ; le magnat israélien Yitzhak Tshuva. Les protestataires affirment que cet accord établirait un monopole sur le gaz naturel et provoquerait une hausse des prix pour les consommateurs.

Bloquant des routes et scandant des slogans, les manifestants ont demandé plus de transparence, alors qu’il se rassemblaient sur la place Habima avant de se diriger vers les bâtiments gouvernementaux.

«Je ne serais pas surpris s’il s’avérait à l’avenir que ceux qui ont pris ces décisions inacceptables et scandaleuses ont été soudoyés», a déclaré lors de la manifestation Yossi Langotsky, un géologue responsable de la découverte du gisement de gaz.

Au préalable, les médias israéliens ont averti que les prix du gaz naturel augmenteraient sur la demande du conglomérat de Tshuva, au-delà des propositions émises par le gouvernement. Ce même gouvernement aurait accepté de ne pas réguler les prix du gaz.

Le ministre de l’Environnement Avi Gabai a même envoyé une lettre au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, critiquant la façon dont le dossier a été traité et demandant plus de détails.

Benyamin Netanyahou a déclaré pour sa part que le gouvernement promouvait «une solution réaliste qui amènera le gaz naturel dans les foyers israéliens et pas une solution populiste consistant à laisser le gaz dans les profondeurs de la terre».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales