Etats-Unis : le meurtrier de Facebook, reconnu dans un McDonald's, se suicide

Etats-Unis : le meurtrier de Facebook, reconnu dans un McDonald's, se suicide© Alan Freed Source: Reuters
Le restaurant Mc Donald's de Erie en Pennsylvanie, où le suspect Steve Stephens a été reconnu

Steve Stephens, qui avait froidement abattu un homme de 71 ans en filmant son crime sur Facebook Live le 16 avril, s'est suicidé alors qu'il était sur le point d'être interpellé par la police, alertée par un employé de McDonald's.

Repéré par la police près d'Erie (Pennsylvanie, est), Steve Stephens, devenu depuis le meurtre du 16 avril à Cleveland (Ohio) l'homme le plus recherché des Etats-Unis, «s'est suicidé par balle» après une brève poursuite, a annoncé la police de Pennsylvanie. 

L'homme, dont le portrait avait été largement diffusé dans les médias depuis le début de la traque, trois jours auparavant, avait été signalé à la police vers 11 heures locales (15h GMT). Un employé d'un restaurant McDonald's près de la ville d'Erie est l'auteur du signalement, a précisé la police de Cleveland.

Steve Stephens s'y est arrêté «pour commander une boîte de 20 Chicken McNuggets et des frites». L'employé qui encaissait la commande a reconnu son visage et a appelé les forces de l'ordre.

Pour gagner du temps, en attendant que la police arrive sur les lieux, l'employé et le directeur du restaurant ont tenté de retenir le suspect, arguant que ses frites n'étaient pas prêtes. Pris de panique, l'homme s'est enfui, non sans avoir au passage récupéré ses nuggets.

Quelques minutes plus tard, plusieurs voitures de police prenaient le suspect en filature. Ce dernier a finalement immobilisé son véhicule avant de se tirer une balle de fusil dans la tête, a expliqué le chef de la police locale, Calvin Williams.

Le 16 avril, Steve Stephens avait abattu gratuitement un homme de 71 ans, père de neuf enfants qui rentrait d'un déjeuner de Pâques en famille. Le criminel avait diffusé le meurtre en direct sur la plateforme Facebook Live.

Dans une autre vidéo, il a affirmé avoir tué 13 personnes et être en train de préparer un quatorzième meurtre. 

Une traque avait été lancée, d'abord dans quatre Etats avant d'être élargie à l'ensemble du territoire américain. Les autorités avaient promis la somme de 50 000 dollars pour toute information conduisant à son arrestation.

Lire aussi : Chicago : un enfant de deux ans abattu d’une balle dans la tête en direct sur Facebook Live

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.