Le suspect de l'attentat de Stockholm reconnaît avoir commis un acte terroriste

- Avec AFP

Le suspect de l'attentat de Stockholm reconnaît avoir commis un acte terroriste© Reuters Source: Reuters
Des policiers en armes devant l'entrée du tribunal où est jugé le suspect de l'attentat de Stockholm

Le principal suspect de l'attentat au camion bélier qui a fait quatre morts à Stockholm, un Ouzbek aux «sympathies» djihadistes, «reconnaît avoir commis un acte terroriste», a déclaré son avocat le 11 avril devant un tribunal.

«Rakhmat Akilov reconnaît avoir commis un acte terroriste et accepte son placement en détention provisoire», a déclaré lors d'une audience Johan Eriksson, l'avocat commis d'office du suspect de l'attentat de Stockholm qui a fait quatre morts et 15 blessés le 7 avril dernier. L'avocat était en présence de son client qui est arrivé menotté et qui ne s'est pas exprimé.

L'homme est entré sous escorte dans une salle en sous-sol du tribunal de Stockholm en état de siège, gardé par de nombreux policiers lourdement armés et dont les accès avaient été fermés à la circulation, des mesures de sécurité sans précédent pour la capitale suédoise.

Le visage dissimulé sous une polaire verte, il a été enjoint par le juge Malou Lindblom de se découvrir, ce qu'il a fait. Les cheveux grisonnants, le visage fermé, il maîtrise mal le suédois et était assisté par un interprète.

L'audience s'est ensuite poursuivie à huis clos à la demande du parquet et les journalistes ont été invités à sortir en attendant la décision du tribunal. Le suspect devrait être écroué en attendant son renvoi devant un tribunal pour être jugé.

Le 10 avril, le suspect Rakhmat Akilov, un ouvrier ouzbek en situation illégale de 39 ans, a demandé à ce que son avocat commis d'office soit révoqué pour être remplacé par un avocat musulman sunnite, selon le quotidien suédois Dagens Nyheter. Sa requête a été refusée par le tribunal.

Lors de son interrogatoire, le suspect aurait reconnu avoir conduit le camion de livraison volé qui a foncé sur la foule en plein centre de Stockholm. Rakhmat Akilov se serait, par ailleurs, dit «satisfait» de ses actes et d'avoir accompli ce qu'il voulait accomplir.

Le 9 avril, la police suédoise avait révélé qu'il affichait «des sympathies pour des organisations extrémistes, dont Daesh». «J’ai écrasé des infidèles», aurait-il déclaré. Mais la presse suédoise n'a pas précisé s'il avait revendiqué l'attentat au nom d'un groupe djihadiste.

Lire aussi : L’auteur présumé de l'attentat à Stockholm aurait agi «sur l’ordre de Daesh»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales