Quand Pepsi s'approprie le mouvement Black Lives Matter dans un clip, et suscite un tollé

Quand Pepsi s'approprie le mouvement Black Lives Matter dans un clip, et suscite un tollé
Le spot publicitaire présente la boisson Pepsi comme solution aux injustices sociales, capture d'écran YouTube, DR

La mutinationale fabriquant le soda Pepsi a dû retirer une publicité dans laquelle Kendall Jenner, demi-sœur de Kim Kardashian, résout la question «raciale» dans le monde en offrant une canette à un policier. Pepsi s'est excusé platement.

Pepsi a sans doute voulu aller dans le sens du vent, mais s'est pris les pieds dans le tapis du politiquement correct. Le fabricant de soda acide et sucré a déclenché une véritable tempête médiatique. En cause : un clip qui présente la boisson comme facteur de paix et de réconciliation entre la police et les mouvements des droits civiques.

Dans le spot controversé, Pepsi raconte l'histoire de Kendall Jenner, demi-sœur de Kim Kardashian, mais star de téléréalité à part entière. Celle-ci se livre à ses activités de star, comme il se doit. En l'espèce, porter des vêtements de mode, poser pour une séance de photographie glamour... et boire du Pepsi.

Seulement voilà, la planète, pendant ce temps tourne, avec son lot d'injustices. Et quand un cortège de manifestants ressemblant à s'y méprendre à des militants de Black Lives Matter vient à passer devant la jeune fille, Kendall Jenner, n'y tenant plus, quitte le monde de la marchandise – mais pas celui du soda – pour rejoindre les manifestants arborant des signes pacifistes. Une femme voilée, apparemment photographe de métier, immortalise même la scène miraculeuse.

Mais c'est la fin du clip qui a suscité un tollé parmi les utilisateurs des réseaux sociaux. On voit alors Kendall Jenner offrir une canette de Pepsi à un policier. Ce dernier accepte et les manifestants l'acclament.

Une scène qui a révolté les internautes, lesquels y ont vu une récupération d'un cliché qui a fait date. En juillet 2016, Leshia Evans était photographiée barrant pacifiquement le passage aux forces de l'ordre à Bâton Rouge, en Louisiane, lors d'une manifestation consécutive à la mort d'Alton Sterling, un Afro-américain de 37 ans abattu par la police.

Certains utilisateurs n'ont pas épargné non plus Kendall Jenner, à qui ils reprochent de prêter son image à une opération commerciale. 

Face au tollé, Pepsi a très vite pris la mesure et décidé de retirer sa publicité. Dans un communiqué du 5 avril, la multinationale s'explique : «Pepsi essayait de diffuser un message global d'unité, de paix et de compréhension. Nous avons clairement manqué l'objectif [...] nous n'avions pas l'intention de prendre à la légère des problématiques sérieuses.»

Lire aussi : «L'Empire Américain traite les Noirs comme un peuple asservi»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage