La gratuité des transports publics saluée à Saint-Pétersbourg après l'explosion dans le métro

La gratuité des transports publics saluée à Saint-Pétersbourg après l'explosion dans le métro© Anton Vaganov Source: Reuters
Saint-Pétersbourg, après l'explosion survenue le 3 avril dans le métro

Après la fermeture du métro qui a suivi l'explosion du 3 avril, la vie s'organise à Saint-Pétersebourg. Les transports publics ont été rendus gratuits, tandis que les sociétés privées de transport et les particuliers font preuve de solidarité.

Toutes les stations du métro de Saint-Pétersbourg ont été fermées le 3 avril après l'explosion qui s'est produite dans un wagon, au moment où la rame approchait de la station Sennaïa Plochtchad. Le bilan provisoire fait état de 14 morts et de 61 blessés.

En semaine, ce sont près deux millions de voyages qui sont effectués en moyenne chaque jour sur le réseau du métro pétersbourgeois. Afin d'éviter la paralysie de la ville et pour compenser la fermeture de son métro, les autorités municipales ont mis en place un système de transport d'urgence. Des autobus circulent dorénavant sur les trajets habituels des lignes de métro. De plus, l'ensemble des transports publics urbains ont été rendus gratuits pour le reste de la journée. 

La société de transport Uber, la compagnie pétersbourgeoise Taksovichkof et plusieurs autres sociétés privées de taxi ont également décrété la gratuité de leurs services dans les zones situées autour du site de l'explosion.

«Nous ferons tout notre possible pour aider les personnes présentes sur le lieu de la tragédie. Nous avons envoyé un message à tous les conducteurs en leur demandant de se diriger vers les environs de la [perspective Nevsky], afin de permettre aux citoyens d'atteindre leur destination. Tous les déplacements avec Uber depuis le quartier où la tragédie a eu lieu, seront gratuits pour les passagers pendant toute la journée», a signalé le représentant de la société Uber à Sputnik.

Le comité des transports de la ville a également déclaré que des entreprises avaient spontanément proposé de mettre leurs flottes d'automobiles à disposition pour le transport d'urgence.

«L'assistance mutuelle, la volonté de toujours prêter main forte dans des périodes de troubles, a toujours fait honneur aux habitants de la ville du fleuve de la Neva. Et le jour d'un désastre, qui sans exagération a choqué le monde entier, les Pétersbourgois ont une nouvelle fois démontré leurs meilleurs qualités», ont fait savoir les autorités de la capitale de la Russie impériale. Elles ont aussi remercié les particuliers et les conducteurs de taxis qui ont aidé les habitants à voyager gratuitement à travers la ville.

En parallèle, la solidarité s'est organisée sur les réseaux sociaux, certains utilisateurs de Twitter expliquant avoir voyagé gratuitement grâce à de généreux conducteurs particuliers. Toutefois, certaines personnes auraient également profité de la situation pour surfacturer leurs services.

Lire aussi : Les cinq derniers attentats ayant frappé la Russie (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»