Le numéro deux présumé de Daesh aurait été tué dans une frappe aérienne en Irak

Le numéro deux présumé de Daesh aurait été tué dans une frappe aérienne en Irak© AHMAD GHARABLI Source: AFP
Les troupes irakiennes continuent à frapper Daesh

Alors que les forces irakiennes, appuyées par les Etats-Unis, tentent de chasser l'organisation terroriste du pays, l'adjoint présumé d'Abou Bakr al-Baghdadi aurait trouvé la mort dans un bombardement.

Dans un flash d'informations cité par l'agence Reuters, la télévision d'Etat irakienne a annoncé qu'Ayad al-Jumaili avait été tué, selon une information communiquée par les services de renseignement militaires irakiens.

D'après le journal britannique Daily Mail, l'individu soupçonné d'être le numéro deux de Daesh, après son leader Abou Bakr al-Baghdadi, aurait été éliminé lors d'une frappe aérienne dans la région d'al-Qaïm, à la frontière avec la Syrie. D'autres responsables de l'organisation terroriste auraient trouvé la mort dans ce bombardement.

Les forces irakiennes, appuyées par Washington, continuent de mener l'offensive contre le groupe djihadiste, concentrant leurs efforts sur Mossoul-Ouest.

Récemment, le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al-Hussein, a fermement condamné les pertes civiles occasionnées par la campagne de bombardements.

L'agence onusienne s'est également dite préoccupée par le fait que l'organisation terroriste utilise des dizaines de milliers de civils comme boucliers humains.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage