Pakistan : attentat sur un marché, au moins 22 morts et 57 blessés (VIDEO)

- Avec AFP

Pakistan : attentat sur un marché, au moins 22 morts et 57 blessés (VIDEO)© https://twitter.com/Karachi_Times

Une explosion a retenti dans la matinée du 30 octobre sur un marché de Parachinar, dans le nord-ouest du Pakistan. Plusieurs victimes sont à déplorer.

Au moins 22 personnes ont été tuées et au moins 57 autres blessées dans l'explosion d'une bombe le 31 mars sur un marché d'une zone majoritairement chiite du nord-ouest du Pakistan, ont indiqué des responsables locaux à l'AFP.

«Le bilan pourrait grimper et on continue à recevoir des blessés», a déclaré à l'AFP Moeen Begum, chirurgien à l'hôpital public de Parachinar, capitale de la zone tribale de Kurram, où a eu lieu l'attentat.

Un responsable de l'administration locale, Shahid Ali Khan, a confirmé que l'explosion avait eu lieu à proximité de la mosquée.

«Il y a eu beaucoup de blessés», a-t-il ajouté.

Lire aussi : Pakistan : vaste opération sécuritaire à travers le pays après un attentat-suicide meurtrier

Une faction particulièrement active du mouvement des talibans pakistanais, Jamaat-ul-Ahrar (JuA), a aussitôt revendiqué cet attentat dans un message envoyé à l'AFP.

Cette attaque survient après la vague d'attentats qui a secoué le pays en février, faisant plus de 130 morts en l'espace de quelques semaines. Ils avaient été revendiqués en majorité par le groupe Etat islamique ou le mouvement des talibans pakistanais. Le JuA avait notamment assumé la responsabilité d'un attentat suicide en plein Lahore qui avait tué 14 personnes.

La série d'attentats a mis à mal le relatif sentiment de sécurité né d'une nette baisse des violences ces deux dernières années, et poussé l'armée à lancer une nouvelle offensive contre des groupes islamistes armés. 

Lire aussi : Des kamikazes ciblent une cour de justice dans le nord-ouest du Pakistan : au moins six morts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales