Des canettes remplies d'excréments sèment la zizanie dans une usine Coca-Cola d'Irlande du Nord

Des canettes remplies d'excréments sèment la zizanie dans une usine Coca-Cola d'Irlande du Nord© TOM PENNINGTON / GETTY IMAGES / NORTH AMERICA Source: AFP
(Photographie d'illustration)

Les machines d'un site de production de Coca-Cola ont été perturbées par une série de canettes qui se sont révélées contenir... des matières fécales. Les autorités enquêtent sur ce mystérieux incident, que des rumeurs imputent à des migrants.

Vous ne boirez plus jamais votre soda avec insouciance : la police nord-irlandaise a lancé une enquête après la découverte de ce qui semble être des excréments humains dans des canettes issues de l'usine Coca-Cola de Lisburn, non loin de Belfast, a rapporté l'Irish Independent du 28 mars.

Lors d'une nuit de la semaine du 20 au 24 mars, le bon fonctionnement des machines du site nord-irlandais a été perturbé par une série de canettes en phase de montage. Les ouvriers de l'usine qui ont cherché à comprendre la nature de cette anomalie ont découvert avec horreur la matière organique que renfermaient les contenants. «C'était absolument horrible ; les machines ont dû être stoppées pour environ 15 heures afin d'être nettoyées», a indiqué une source citée par le journal irlandais. 

Lire aussi : Coca-Cola et Pepsi ont financé une étude prétendant que les boissons gazeuses aidaient à maigrir

Celle-ci a en outre précisé que les canettes en question provenaient d'Allemagne, et devaient être remplies de soda puis scellées par un couvercle dans l'infrastructure nord-irlandaise, avant d'être vendues dans cette partie du Royaume-Uni. Une rumeur, continue la source citée par l'Irish Independent, attribue à des migrants la responsabilité de la pollution des canettes. Ceux-ci seraient montés dans les camions transportant les contenants jusqu'à Lisburn, et ne pouvant pas se soulager sans sortir du véhicule, ont utilisé ce qui se trouvait à leur portée...

Néanmoins, les policiers nord-irlandais chargés de l'enquête n'ont pour l'instant tiré aucune conclusion sur cette étrange affaire. 

La Coca-Cola Company, de son côté, a assuré être au courant d'un incident impliquant des canettes vides dans leur usine de Knockmore Hill, à Lisburn. «Il s'agit d'un incident isolé qui n'affecte aucun de nos produits disponibles à la vente», a-t-elle voulu rassurer.

Lire aussi : Une exposition dédiée aux «crottes» pour les enfants japonais

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales