Un drone israélien disparaît en Syrie, Damas et Tel-Aviv se contredisent sur son sort

Un drone israélien disparaît en Syrie, Damas et Tel-Aviv se contredisent sur son sort© Nir Elias Source: Reuters
Un militaire israélien lance un drone Skylark

Plusieurs médias libanais ont rapporté qu’un drone israélien ayant violé l’espace aérien syrien avait été abattu. Ces informations ont été démenties par la Défense israélienne, qui a cependant reconnu qu’un de ses drones n'était pas revenu de Syrie.

Un drone israélien est tombé en Syrie, mais l’appareil n’a pas été abattu, a déclaré un porte-parole de Tsahal, dans des propos rapportés par le journal israélien Jerusalem Post. Un peu plus tôt dans la journée, une responsable du service de presse de la Défense israélienne a confié à l’agence de presse russe TASS qu’un «drone tactique Skylark manqu[ait] à l'appel» et que «les circonstances [étaient] en train d’être établies». Selon elle, «aucune fuite d’information importante n’a été constatée». La responsable a également précisé que l’incident s’était produit le 19 mars, sans révéler plus de détails.

Ces commentaires de la Défense israélienne interviennent en réaction aux propos du Hezbollah du 19 mars, relayés par la chaîne de télévision libanaise Al Manar, proche du mouvement chiite. Celle-ci avait rapporté que des militaires syriens avaient abattu un drone israélien dans la province de Quneitra. Une autre chaîne libanaise, Al Mayadeen, avait fait savoir que les systèmes de défense aérienne syriens avaient abattu un drone israélien Skylark qui venait de violer l’espace aérien syrien dans la province de Quneitra. Les drones de ce type sont utilisés par l’armée israélienne pour des missions de renseignement.

C’est la deuxième fois en quelques  jours que le Hezbollah affirme qu’un drone israélien a été abattu en Syrie. Un autre s’est écrasé à Gaza le 15 mars, le mouvement libanais ayant annoncé qu’il avait été aussi abattu

Le ministère syrien de la Défense a de son côté publié un communiqué dans lequel il confirme que les systèmes de défense antiaérienne avaient abattu un drone, sans préciser la provenance de l'appareil intrus.

Cet incident intervient en pleine période de tensions entre la Syrie et Israël. Le 17 mars, des avions israéliens avaient mené plusieurs frappes près de Palmyre. Damas avait alors ordonné à sa défense antiaérienne de riposter, affirmant dans la foulée avoir abattu un avion israélien et en avoir touché un deuxième, une assertion rapidement démentie par Israël. Le 19 mars, le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman avait menacé de détruire tous les systèmes syriens de défense antiaérienne si de nouveaux missiles venaient à être tirés contre des avions israéliens en mission en Syrie.

Lire aussi : Israël dit avoir voulu détruire des armes destinées au Hezbollah en Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales