Moscou peut «jouer un rôle important» dans la crise entre la Syrie et Israël, selon Assad

- Avec AFP

Moscou peut «jouer un rôle important» dans la crise entre la Syrie et Israël, selon Assad© Sergueï Mamontov Source: Sputnik
Bachar el-Assad

Des avions israëliens ont été pris pour cible par la Syrie après leur raid près de Palmyre. Réagissant à cet accrochage, le président syrien a estimé que Moscou pouvait empêcher toute aggravation de la situation entre les deux pays.

«La Russie peut jouer un rôle afin qu'Israël n'attaque plus la Syrie», a déclaré le président syrien Bachar el-Assad à des journalistes russes.

Israël et la Syrie, voisins et techniquement toujours en état de guerre depuis des décennies, ont connu le 17 février leur plus sérieux accrochage depuis le début, il y a six ans, du conflit en Syrie. Un raid israélien près de Palmyre a provoqué une riposte anti-aérienne de l'armée syrienne et un tir de missile intercepté en direction du territoire israélien.

L'ambassadeur israélien a été convoqué par la diplomatie russe après ces frappes sur des cibles que l'Etat hébreu avait présentées comme liées au Hezbollah libanais, près de Palmyre en Syrie.

«Je pense que la Russie peut jouer un rôle important à cet égard, toute la politique de la Russie se fonde sur le droit international», a poursuivi le président syrien, affirmant que «toute opération militaire en Syrie sans consentement du gouvernement syrien [était] illégale». «S'il y a des troupes sur le sol syrien, c'est une invasion», a-t-il répété, ajoutant que la protection des frontières était «un droit et un devoir».

Ces déclarations font suite à celles du ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, qui a averti que l'Etat hébreu détruirait les systèmes syriens de défense aérienne si de nouveaux missiles étaient tirés contre ses avions en opération en Syrie.

Lire aussi : Pour Assad, les militaires américains présents à Manbij sont «des envahisseurs»

Israël et la Russie ont déjà négocié pour éviter des collisions entre avions russes et israéliens dans l'espace aérien syrien. Mais le ministre israélien du Renseignement, Israël Katz, a néanmoins affirmé à l'AFP que la Russie n'était généralement pas prévenue à l'avance d'une attaque israélienne en Syrie.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales