Pour Assad, les militaires américains présents à Manbij sont «des envahisseurs»

Pour Assad, les militaires américains présents à Manbij sont «des envahisseurs» Source: Reuters

Le président syrien a condamné la présence de militaires américains à Manbij en précisant que tous les soldats étrangers entrés en Syrie sans permission étaient des envahisseurs.

«Tous les militaires étrangers qui gagnent la Syrie sans invitation, consultation ou permission, qu’ils soient américains, turcs ou autres, sont des envahisseurs», a déclaré le président syrien, Bachar el-Assad dans une interview à l’agence chinoise PHOENIX TV citée par SANA.

A la question du journaliste si Damas avait ouvert ses portes aux militaires américains, le président a laconiquement répondu : «Non». Il a aussi insisté sur le fait que les Etats-Unis n’avaient réussi nulle part où ils avaient envoyé leurs militaires.

«Qu’est-ce que ces militaires étrangers vont faire ? Combattre Daesh ? Les Américains perdent presque toutes leurs guerres. Ils ont perdu la guerre en Irak, ils ont fini par se retirer. Et même en Somalie, sans parler des guerres au Vietnam et en Afghanistan», a constaté le président syrien.

«Ils ne font rien d’autre que semer le chaos. Ils sont très forts pour créer des problèmes et détruire mais ils ne savent pas trouver de solutions», a poursuivi Bachar el-Assad.

Lire aussi : Syrie : Daesh encerclé et bombardé par des avions russes dans la région de Raqqa

En réponse à une remarque sur la durée de la guerre en Syrie, Bachar el-Assad a précisé que c’est l’intervention d’acteurs extérieurs qui a grandement complexifié et allongé le conflit.

«Sans intervention étrangère, la guerre en Syrie aurait trouvé une issue en quelques mois», a-t-il conclu, en rappelant que ses troupes continuaient à combattre Daesh à une centaine de kilomètres de Manbij, près de Raqqa.

Le 9 mars, le Pentagone a confirmé avoir envoyé 400 militaires supplémentaires à Manjib, équipés d’une batterie d'artillerie de canons de 155 millimètres. Près de 500 soldats américains s'y trouvent déjà. Selon les Etats-Unis, ces militaires sont pour l'heure cantonnés à un rôle de conseil des Forces démocratiques syriennes (FDS), qui se battent contre les terroristes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.