Trafic d'armes, terrorisme : une centaine d'associations de Molenbeek pointée du doigt

Trafic d'armes, terrorisme : une centaine d'associations de Molenbeek pointée du doigt© François Lenoir Source: Reuters
Un policier belge lors d'une opération anti-terroriste à Molenbeek

Une longue liste d'associations sans but lucratif est dans le collimateur des enquêteurs belges à Molenbeek. La moitié d'entre elles sont suspectées d'entretenir des liens avec le terrorisme ou le radicalisme islamique.

Molenbeek, ce quartier situé dans l'ouest de Bruxelles, fait une nouvelle fois parler de lui. Cette fois-ci, c'est une centaine d'associations sans but lucratif, qui sont pointées du doigt par la police belge, qui soupçonne 51 d'entre elles de liens avec le terrorisme.

De plus, 17 ASBL de ces associations seraient impliquées dans le trafic de drogue, huit dans le trafic d'armes, la plupart des associations restantes étant suspectées de fabriquer des faux documents. 

Lire aussi : Mosquées et librairies sous contrôle, chaînes TV… le wahhabisme étend son pouvoir en Belgique

Pour obtenir ces conclusions préliminaires, les policiers ont croisé la liste des membres et responsables associatifs avec les données du ministère de la Justice, concernant notamment les combattants djihadistes partis à l'étranger. Des perquisitions ont aussi été opérées. 

Lire aussi : Un Français débarque à Molenbeek pour qu’on l’emmène en Syrie… puis est arrêté

Ainsi, une liste de 72 personnes présumées radicalisées a été établie, à l'intérieur de laquelle se trouvent 26 djihadistes actuellement en Syrie ou en Irak. Parmi les suspects présents en Belgique, 20 sont emprisonnés et 26 suivis par les services de renseignement. 

Après les attentats de Paris et de Bruxelles, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon avait annoncé son intention de faire le «ménage» dans ce quartier de la ville, tristement célèbre pour avoir abrité des terroristes, dont Salah Abdeslam. L'opération de vérification des associations fait partie du plan «Canal» lancé afin de parvenir à ces fins. 

Lire aussi : Selon une étude, 29% des Belges musulmans estiment que la charia est au-dessus des lois nationales

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage