Au moins 19 civils auraient été tués dans des frappes de la coalition internationale près de Raqqa

Au moins 19 civils auraient été tués dans des frappes de la coalition internationale près de Raqqa© Rodi Said Source: Reuters
Un immeuble détruit près de Raqqa

Des civils syriens auraient de nouveau fait les frais des frappes de la coalition internationale menée par Washington, près de Raqqa, en Syrie. Le bilan humain actuel fait état de 19 morts mais est susceptible de s’alourdir.

Un raid de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis visant des banlieues du sud de la ville syrienne de Raqqa aurait fait au moins 19 morts, tous des civils, rapporte l’agence de presse syrienne Sana en citant une source sur place. Ces frappes aériennes auraient été menées sur les rives de l’Euphrate, une zone de cultures à proximité de l'agglomération syrienne. Selon la source, le bilan humain risque encore de s’alourdir, de nombreux blessés se trouveraient en effet dans un état critique.

Contrôlée par Daesh depuis 2013, la ville de Raqqa subit actuellement les assauts des Forces démocratiques syriennes soutenues par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, qui agit en Syrie sans permission de Damas.

Dans une récente interview à l’agence chinoise Phoenix TV, Bachar el-Assad a souligné que toutes les forces étrangères entrées en Syrie sans autorisation du gouvernement syrien étaient à ses yeux des «envahisseurs». Il a également noté que la présence de militaires américains en Syrie ne contribuerait pas à vaincre Daesh.

La coalition internationale a déjà été à l'origine d'importants dommages collatéraux en Syrie et en Irak. Début mars, le commandement de l'armée américaine au Moyen-Orient avait reconnu la mort de plus de 20 civils sur une période de trois mois comprise entre novembre 2016 et janvier 2017. Plus tôt, Washington avait également reconnu la mort de 119 civils en Syrie et en Irak depuis 2014. L’ONG Amnesty international affirme quant à elle que près de 300 civils sont décédés en deux ans dans des frappes de la coalition.

Lire aussi : Syrie : après avoir reconnu la mort de 64 civils, le Pentagone en aurait tué 20 de plus le 8 novembre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage