Yad Vashem demande à Amazon d'interdire la vente de livres révisionnistes

- Avec AFP

Yad Vashem demande à Amazon d'interdire la vente de livres révisionnistes © Ronen Zvulun Source: Reuters
L'intérieur du musée de l'holocauste à Jérusalem

Le mémorial de l'Holocauste à Jérusalem, Yad Vashem, a demandé à la société de vente en ligne Amazon d'interdire la vente sur son site de livres révisionnistes. Il estime que ces ouvrages «nourrissent les crimes racistes et antisémites».

Dans une lettre envoyée la semaine dernière au directeur général d'Amazon, Jeff Bezos, Yad Vashem a demandé à ce dernier de retirer de la vente «les livres niant et banalisant la Shoah».

Lire aussi«Allô, c'est Adolf à l'appareil» : le téléphone d'Hitler mis aux enchères

«Le négationnisme et d'autres formes de discours haineux nourrissent les crimes racistes et antisémites», explique le directeur des bibliothèques de Yad Vashem. Robert Rozett propose en outre son aide pour «identifier les publications qui nient la Shoah parmi les livres en vente sur le site d'Amazon».

La lettre était accompagnée de photos de livres révisionnistes mis en vente sur la plateforme afin d'étayer la demande du mémorial. On y voyait notamment Le rapport Leuchter, un pseudo document scientifique qui tente de démontrer que les chambres à gaz n'ont pas existé.

Pour l'heure, Amazon n'a pas encore répondu à la requête du mémorial, a fait savoir le porte-parole de Yad Vashem.

Cette demande fait suite à un article du Sunday Times publié le 12 février, faisant état de la présence des dizaines d'ouvrages révisionnistes tels que Le mythe de l'extermination des juifs, ou encore Holocauste : le plus grand mensonge jamais raconté.

Le mémorial de Yad Vashem est le plus grand musée en Israël dédié à la mémoire des six millions de victimes juives du génocide nazi. Il est situé près de la forêt de Jérusalem, à l'ouest de la ville.

Lire aussi : «Salutations de tonton Adolf» : une cliente juive sous le choc en ouvrant... son colis Amazon

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales