«Allô, c'est Adolf à l'appareil» : le téléphone d'Hitler mis aux enchères

«Allô, c'est Adolf à l'appareil» : le téléphone d'Hitler mis aux enchères© Alexander Historical Auctions, LLC
Selon la maison qui le met en vente, Hitler emportait toujours son téléphone lors de ses voyages

Le téléphone d’Adolf Hitler, qu’il a utilisé pour ordonner l’exécution de millions de Juifs et dans lequel il a donné ses dernières instructions, est mis aux enchères pour un prix de départ de 460 000 euros.

La maison de vente Alexander Historical Auctions va mettre aux enchères le téléphone rouge d'Adolf Hitler, dont elle estime l’importance historique «quasiment inégalée». Elle a fixé son prix de départ à 400 000 livres sterling (468 000 euros) et précise qu'une swatiska y est gravée ainsi que le nom du Fuhrer.

C'est un officier britannique, Sir Ralph Rayner, qui l'a récupéré dans le bunker d'Hitler peu après son suicide, alors que les troupes russes approchaient. Il l'a ramené en Grande-Bretagne caché dans une valise, de peur d'être accusé de pillage, et l'a transmis à son fils avant sa mort, en 1977. Celui-ci souhaite désormais le vendre dans l'espoir qu'il soit exposé pour que les crimes commis par les Nazis ne soient pas oubliés. 

Parmi les derniers appels que le dictateur allemand a passés, il a notamment ordonné l’exécution de son beau-frère, le général Hermann Fegelein, pour trahison. Il a également donné les instructions de brûler son appartement après le suicide de sa femme, Eva Braun. 

Lire aussi : Un député de l'AfD exclu des commémorations de l'Holocauste pour ses propos polémiques

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.