Italie : un bal scolaire ayant pour thème l’époque fasciste finalement annulé

Italie : un bal scolaire ayant pour thème l’époque fasciste finalement annulé© Publifoto / AFP
Benito Mussolini

A Rome, moins de 24 heures avant l'ouverture des festivités, les responsables ont décidé d'annuler un bal sur le thème de «la grande époque du fascisme» suite aux plaintes présentées par les parents.

Une école située dans la capitale italienne, l'Istituto Via P.A. Micheli, fondée par Benito Mussolini lui-même, s’est retrouvée au milieu d'un scandale. Pour le 14 février, ses responsables avaient organisé un bal pour leurs élèves avec le thème suivant : «la grande époque du fascisme». Les organisateurs avaient même promis de faire jouer de la musique des années 1919-1945 et de décorer la salle dans l'esprit de cette période. Cependant, de nombreux parents d'élèves n’ont que peu goûté cette initiative.

«C’est une idée incroyable. Vous ne devez pas essayer d'organiser une fête sur le thème du fascisme, en particulier à l’école. Il faut être sérieux quand on parle aux enfants du fascisme, par exemple en invitant des témoins capables de leur expliquer à quoi ressemblait véritablement la vie alors», a déclaré Fabrizio de Sanctis, président de l'antenne romaine de l’Association nationale des partisans italiens, à qui les parents s’étaient adressés.  

Ainsi, le bal a été annulé 24 heures avant son ouverture. Il ne restera donc de cet événement que les cartons d'invitation envoyés aux enfants, illustrés d'une photo de Benito Mussolini en uniforme militaire sur le seuil de leur école.

«Notre but n'était pas de remettre en question une période de l'histoire qui a été clairement et incontestablement condamnée par la population italienne. C’était une initiative à valeur culturelle, dans le cadre de recherches historiques approuvées par le ministère de l’Education», a expliqué Anna Maria Altieri, responsable de l'établissement.

Lire aussi : Bavière : Mein Kampf dans les programmes scolaires pour «immuniser» les jeunes contre le nazisme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.