Bavière : Mein Kampf dans les programmes scolaires pour «immuniser» les jeunes contre le nazisme

Source: Reuters

Le parlement bavarois a discuté de l’introduction de l’étude de Mein Kampf d’Adolf Hitler dans les programmes scolaires. Une idée vivement décriée par les associations juives du pays pour qui ce livre n’est qu’un «concentré de haine antisémite».

Le 28 avril, le Parlement bavarois a mené une session plénière avec les partis d’oppositions, y compris les sociaux-démocrates, les Verts et les électeurs libres (Wählergruppe) sur l’introduction de Mein Kampf dans les programmes scolaires et de la méthode d’enseignement des thèses qu’il contient et développe. Le but ? Apprendre aux élèves leur inanité et leur éviter ainsi, de sympathiser avec les milieux d’extrême droite.

Les partisans de cette idée controversée insistent sur le fait que ce livre est vital pour la connaissance de l’histoire, alors que les représentants de la communauté juive affirment que ce livre ne contient pas les informations nécessaires pour remplir cet objectif.

«Je pense que ce concentré de haine antisémite exprimé par Adolf Hitler n’est pas acceptable pour l’éducation», a déclaré Charlotte Knobloch, ancien président du Conseil central des Juifs et présidente de la communauté des Juifs de Munich et de Haute Bavière.

«J’espère que le Parlement décidera que Mein Kampf n’est pas un livre recommandé pour être un sujet d’étude à l’école», a-t-elle ajouté.

Auparavant, Charlotte Knobloch avait déjà averti que la nouvelle édition du livre allait plutôt susciter un intérêt pour la version originale et à l’idéologie nazie que pour les commentaires destinés à mettre en question les idées du Führer.

Depuis le mois de janvier, des milliers d’exemplaires de Mein Kampf : Edition critique ont été vendus après la mise en vente de la nouvelle version annotée de l’ouvrage après que les autorités bavaroises ont supprimé son interdiction. Depuis la Seconde Guerre mondiale, c’est la première fois que l’ouvrage est réédité en Allemagne.

Même avant l’apparition de cette nouvelle version annotée, l’Association des enseignants allemands a proposé d’étudier ce livre dans les lycées pour «immuniser» les jeunes contre cette idéologie extrémiste. Les responsables de l’association ont même précisé que Mein Kampf devait être enseigné par des «professeurs politiquement entraînés» pour que les jeunes ne le lisent pas seuls, sur le net.    

Lire aussi : Autriche : contre les pèlerinages nazis, le gouvernement veut saisir la maison de naissance d’Hitler

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales