Un demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un assassiné en Malaisie

- Avec AFP

Un demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un assassiné en Malaisie© KCNA/via Reuters Source: Reuters
Le leader nord-coréen

Kim Jong-Nam, parent du dirigeant de la Corée du Nord, a été retrouvé mort en Malaisie, a confirmé la police du pays. Selon les média sud-coréens, l'homme, qui vivait en quasi-exil, aurait pu être empoisonné.

Un demi-frère du dirigeant nord-coréen, Kim Jong-Nam, a été tué le 13 février, a fait savoir l'agence sud-coréenne Yonhap, sans autre précision.

L'information a ensuite été confirmée par la police de Malaisie, citée par l'agence de presse Reuters. La même source a précisé que le Coréen devait se rendre de Macao à Kuala Lumpur le 13 février au matin.

Selon la chaîne de télévision sud-coréenne Chosun, Kim Jong-Nam, âgé de 45 ans, aurait été empoisonné avec des aiguilles par deux femmes non identifiées à l'aéroport international de Kuala Lumpur. Se référant à plusieurs sources gouvernementales, la chaîne a encore précisé que les deux femmes avaient hélé un taxi et avaient pris la fuite immédiatement après.

En Malaisie, le responsable de la police de l'Aéroport international de Kuala Lumpur, le commissaire adjoint Abdul Aziz Ali, a déclaré à l'AFP qu'un quadragénaire coréen avait été découvert malade le 13 février à l'aéroport.

Ce responsable avait précisé que les services de l'aéroport avaient immédiatement décidé de transporter l'homme à l'hôpital mais qu'il était mort en route, a ajouté ce responsable. «Nous n'avons aucun autre détail sur ce Coréen. Nous ne connaissons pas son identité», avait-il précisé.

Kim Jong-Nam avait été considéré, un temps, comme l'héritier potentiel de son père Kim Jong-Il avant de tomber en disgrâce en 2001, après avoir tenté d'entrer au Japon avec un faux passeport pour visiter Disneyland.

Il vivait depuis en quasi-exil, principalement sur le territoire chinois de Macao.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.